Depuis le début de l’année, les dinosaures tentent de faire de la résistance dans cette marée de nouveaux joueurs qui débarquent sur le World Padel Tour. Pour certains avec du succès et d’autres avec plus de difficulté.

BELA, le Federer du padel

Fernando Belasteguin est-il l’arbre qui cache la forêt ? Pas vraiment d’autres joueurs, la quarantaine passée continue de prouver tous les ans qu’il faut compter sur eux.

Mais BELA est incontestablement la star du padel mondial. Malgré ses victoires et sa longévité, il reste très compétitif. Et son objectif est clair : “reprendre la première place mondiale“.

Jeunesse et expérience : ticket gagnant ?

On a vu des choses exceptionnelles l’année dernière comme l’association Tapia / Bela, ou encore plus récemment, l’incroyable aventure de Lamperti / Coello.

Ça ne fonctionne pas à tous les coups, mais certaines paires ont étonné au point de tutoyer les sommets du padel mondial.

Les jeunes poussent les dinosaures à se surpasser

On ne va pas se la cacher, le public attendait un certain renouvellement du padel mondial. Depuis 20 ans, les fans de padel ont vécu avec les mêmes joueurs. Et on sent un basculement certain depuis 2/3 années.

Qui sont ces nouveaux jeunes qui débarquent ? Ce sont des joueurs qui ont le plus souvent débuté le padel très tôt. Une génération de nouveaux joueurs biberonnés au padel, ce qui nous permet de voir des ascensions rapides sur le circuit professionnel de padel.

Dès les pré-qualifications, la compétition est impressionnante. Particulièrement chez les messieurs, même si le niveau monte à vitesse grand V chez les dames.

Le padel est également devenu bien plus rapide qu’avant, plus professionnel aussi . Le style de jeu a tellement évolué, qu’on aimerait par moments mettre sur pause, tellement le niveau de jeu est incroyable. Ça va parfois très très vite. Et certains joueurs ont eu du mal à faire évoluer leur jeu.

Doit-on parler de grand renouvellement en 2021 ?

Pas évident, cela fait 2 ans que nous voyons petit-à-petit les jeunes pousser “ses stars” du padel mondial.

Les anciens tentent de faire de la résistance avec plus ou moins de succès, et la liste est longue parmi tous ces quadragénaires : Cristian Gutierrez, Marcello Jardim,  Juan Martin Diaz, Aday Santana, Fernando Poggi,  Mati Diaz, Silingo, Maxi Sanchez, Grabiel, Seba Nerone qui est aussi consultant pour le WPT à temps partiel…

Cristian Gutierrez : un symbole

Pour certains, ils sont carrément sortis du tableau principal. L’exemple le plus incroyable est Cristian Gutierrez. Une carrière et une patte exceptionnelles, un style bien à lui, et pourtant…

L’Argentin a fêté récemment ses 43 ans. Mais il a également fêté à Vigo une 2e défaite en previa de suite après l’Open d’Alicante.

Pire, Cristian a enchaîné précédemment 6 défaites consécutives en 16e de finale.

La récente victoire de la paire franco-espagnole face à Gutierrez / Santana illustre en partie cette dure réalité et Franco Stupaczuk l’a d’ailleurs parfaitement compris en notant le fait qu’il y ait maintenant “plus d’équipes” capable de rentrer “dans le tableau principal“.

Rappelons-le, Tison / Zapata a perdu avec les honneurs face à la paire du moment Alex Ruiz et Stupa au 1er tour de l’Open de Vigo.

Comment ne pas terminer cet article sur la jeune paire du moment qui fait tomber tant de têtes : Leal et Semmler. Une fois encore dans le tableau principal alors qu’ils viennent des preprevias, ils sont désormais en quarts de finale !

N’enterrons pas tous ces “anciens” qui nous ont fait tant rêvé. Et ce n’est pas terminé !

Crédits : Bravo à Analistas Padel pour les photos vieillies

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.