Il y a quelques années, il paraissait évident que le padel ne pouvait pas avoir sa place aux Jeux Olympiques : seulement deux pays (l’Espagne et l’Argentine) pratiquaient activement ce sport, ne justifiant ainsi pas le caractère universel que doit avoir un sport olympique.

Désormais, les choses n’ont pas encore complètement changé, mais la croissance du padel dans le monde est si rapide qu’il semblerait que nous puissions voir le padel dans des olympiades non si lointaines.

Obtenir la carte olympique

Pour devenir un sport olympique, le padel devra remplir toutes les conditions du Comité International Olympique (CIO) :

  1. le sport doit être pratiqué dans 75 pays de 4 continents pour les hommes
  2. le sport doit être pratiqué dans 40 pays de 3 continents pour les femmes
  3. le code mondial antidopage doit être adopté et appliqué dans ce sport
  4. le sport doit être accepté sept ans avant de faire son apparition aux Jeux Olympiques
  5. un maximum de 28 sports peuvent se retrouver aux Jeux Olympiques, obligeant alors à un sport de ne plus être olympique si un nouveau sport devait entrer.

Les quatre premières conditions sont relativement faciles à obtenir pour le padel, mais c’est la cinquième qui pose problème. La concurrence est rude entre les différentes activités qui mériteraient une place aux JO, et le grand nombre de sports récurrents ne laisse que très peu de place à de nouvelles disciplines.

Le padel aux JO, c’est pour quand ?

Selon les critères du CIO, le padel ne pourrait évidemment pas être olympique pour les JO de Tokyo, ni pour les JO de Paris en 2024. La fenêtre de sept ans entre l’obtention de la carte olympique et l’apparition du sport aux JO fait qu’il semble compliqué de voir notre sport aux Jeux Olympiques avant  Los Angeles 2028.

Même, la réelle possibilité serait plutôt pour 2032 : il faudra pour cela que le padel obtienne la carte olympique avant 2025. Ce délai de cinq ans pour homogénéiser son développement mondial semble juste, au vu de sa vitesse d’expansion dans le monde.

Il faudra alors batailler avec les autres sports qui postulent pour une place aux Jeux Olympiques.

Pas d’handipadel pour les JO de Tokyo

En 2017, l‘handipadel était un sport en course pour être proposé aux Jeux Paralympiques de Tokyo. Selon le numéro 1 de ce sport, Oscar Agea, il serait même “plus facile de jouer au padel en chaise roulante qu’au tennis.

Il faudra encore attendre pour voir l’handipadel en compétition paralympique : le programme des Jeux Paralympiques de Paris 2024 a été dévoilé et le padel en fauteuil n’y figure pas. D’autres sports comme le foot fauteuil, le golf handisport, le surf ou encore le bras de fer lui ont été préférés.

Les JO pour créer un cercle vertueux

Le padel est en phase d’expansion massive dans le monde. Ce sport aux racines mexicaines, apparait progressivement sur tous les continents, gagnant peu à peu le caractère universel imposé à un sport olympique.

Les Jeux Olympiques seraient le coup de projecteur définitif pour le padel qui aura, à ce moment là, réussi sa conquête du monde.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.