Les demi-finales du World Padel Tour Adeslas Madrid Open 2021 commençaient avec un choc dans le tableau féminin. Lucia Sainz et Bea Gonzalez s’imposent 5/7 7/6 7/5 en 3h06 face à Alejandra Salazar et Gemma Triay.

Un combat absolu

Après 5 années passées ensemble, Gemma Triay et Lucia Sainz sont pour la première fois adversaires. Elle recevront plus tard dans la matinée le prix de meilleur paire de la saison dernière.

Dans ce premier set, la tension est palpable entre ces quatre joueuses qui se connaissent très bien. Ce match a des airs de finale, et ces deux paires connaissent l’enjeu de cette première confrontation de la saison.

Salazar/Triay semble dominer le jeu, mais Sainz/Gonzalez est décisive dans les moments importants. Elles remportent d’ailleurs les deux puntos de oro du premier set.

Les spectateurs du Wizink Center, les téléspectateurs de Gol TV et des autres diffuseurs internationaux, et les 40 000 internautes sur Youtube se délectent d’un match très spectaculaire avec plusieurs récupérations en par 3.

Alejandra Salazar est capable d’élever son niveau de jeu fin de set. Sa solidité permet à la tête de série n°1 d’arracher le premier set. 7/5

alejandra-salazar-gemma-triay-semifinales-adeslas-madrid-open-2021-_dsc8965-copia-1170x658

Un scénario hitchcockien

Salazar débute le set comme elle a fini le premier. La madrilène sauve deux balles de break en prouvant pourquoi elle figure au premier rang du WPT.

Bea et Lucia commettent moins d’erreurs et semblent prendre quelque peu le dessus en remportant plus facilement leur premier jeu de service.

Le match bascule sur le service de Bea Gonzalez. C’est sur ces jeux de service que Sainz/Gonzalez est la plus en difficulté. L’andalouse et la catalane réveillent le public en sauvant 4 balles de break et recollent à 2-2. L’ascendant psychologique est pris et les deux espagnoles se transcendent.

A la neuvième balle de break du set, Salazar/Triay convertit enfin sa domination en avantage au score, mais leurs teigneuses adversaires récupèrent le break instantanément et gagnent leur jeu de service. 4/4.

Une double faute de Lucia Sainz donne deux balles de match à Salazar/Triay, mais Sainz/Gonzalez se relève une énième fois pour recoller à 5/5. Hitchcock est sans doute passé par Madrid pour écrire ce scénario.

Bea Gonzalez et Lucia Sainz sauvent deux nouvelles balles de match pour emmener ce set au tie-break. L’air est irrespirable à Madrid. Elles prennent le dessus sur les n°1 et remportent le deuxième set. 7/6 (7-2). Ce match méritait un troisième set !

lucia-sainz-semifinales-adeslas-madrid-open-2021-_dsc7277-copia-1170x658

Le padel à son apogée

Gonzalez/Sainz a gagné en confiance et semble pouvoir dominer le troisième set. Un partiel de 14-2 entre la fin du deuxième et le début troisième. 2/1

Bea Gonzalez est impressionnante. Affutée sur le plan physique, et très précise sur le plan technique, elle offre 3 balles de break à son équipe, mais Salazar et Triay les sauvent. La malaguène assure son jeu de service. 4/3.

Le point du match arrive sur un punto de oro à 4/3. Un rallye de plus de 50 coups de raquette qui fait déjà parti de l’histoire de ce sport. Gemma Triay le conclut avec un smash plein de rage. Le match est interrompu une petite minute : du sang sur les coudes des joueuses.

bea-gonzalez.-semifinales-adeslas-madrid-open-2021-_dsc8362-copia-1170x780

Le 10e jeu du 3e set aurait pu être le dernier. Gonzalez/Triay s’offre deux balles de match, mais Bea Gonzalez manque l’immanquable sur le punto de oro. Elle semble sortir de son match, mais sa résilience lui permet de garder son niveau de jeu. Lucia Sainz assume son rôle de leader et conclut le onzième jeu. 6/5

Les 3 heures de jeu sont passées, mais les deux joueuses ne peuvent se départager. Le tie-break final semble inéluctable, mais Bea et Lucia sont déterminées à tuer ce match. La quatrième balle de match sera la bonne. 7/5

Lucia Sainz et Bea Gonzalez s’imposent 5/7 7/6 7/5 en 3h06.

sainz gonzalez triay salazar statistiques demi finale madrid 2021

Ce match est la consécration de la pépite de Malaga Bea Gonzalez, qui fait désormais partie de l’élite du padel mondial a seulement 19 ans. Lucia Sainz apporte l’équilibre qui peut permettre à cette paire de dominer la saison.

Bea Gonzalez: “Une sensation magnifique d’entendre le soutien du public. Les deux paires auraient pu gagner aujourd’hui, mais c’est tombé de notre côté.”

Lucia Sainz: “Ce fut un match très dur. Je veux féliciter cette bête (Bea), car son niveau de jeu est vraiment impressionnant.”

Nous nous souviendrons de ce premier gros combat de l’année sur le circuit féminin. Aujourd’hui une vraie rivalité est née entre ces deux paires, ce qui nous donnera, sans aucun doute, une année très excitante sur le World Padel Tour.

Le spectacle sportif offert par ce match est une nouvelle preuve que le padel professionnel a tout pour devenir un show de référence mondiale.

bea-gonzalez-semifinales-adeslas-madrid-open-2021-_dsc7314-copia-1170x658

Crédits photos : WPT.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.