Vous apprenez à jouer au padel ou vous êtes déjà un joueur aguerri ? Connaissez-vous les 3 hauteurs de frappe ? On vous dit tout.

Apprendre à jouer au padel c’est commencer depuis le fond de la piste. Une fois que l’on est à l’aise avec les frappes directes et les sorties de vitres, on peut commencer à s’aventurer vers le filet et le jeu d’attaque.

Se positionner au fond de la piste n’est pas si simple que ça. Il faut d’abord avoir un lieu de base, puis détecter rapidement si l’on va jouer un coup droit ou un revers avant enfin de lire la trajectoire de la balle, impacter celle-ci dans les meilleures conditions pour mettre nos adversaires dans une position inconfortable.

Afin de vous aider dans cette construction de défense, il est intéressant de comprendre les 3 hauteurs de frappe depuis le fond de la piste.

Position basse

C’est la plus compliquée. Elle se situe entre le sol et légèrement au dessus de votre genou. Ici, lorsque vous réaliserez votre préparation, vous pourrez prétendre à renvoyer de façon “assez” sûre les balles proches du sol envoyées par vos adversaires tant de façon directe qu’en sortie de vitre.

Position haute

Dans ce cas nous parlerons de balles d’attaque. Ce sont toutes les balles que nous pourrons impacter au-dessus du niveau de la ceinture. Ces balles hautes de défense nous autoriseront un peu plus de liberté pour attaquer les adversaires au filet avec une balle rapide, une balle bien placée ou encore un lob.

Position neutre

Nous l’appellerons neutre car elle se trouve à la hauteur que nous utilisons le plus souvent, sans même nous en rendre compte, entre le dessus du genou et la ceinture. Lors de notre défense nous jouons grand nombre de coups à cette hauteur tant pour des lobs offensifs que des balles lentes dans les pieds, des balles liftées ou simplement des balles d’attente.

Comment préparer correctement ?

Difficile de savoir quelle est la meilleure préparation pour ces 3 hauteurs n’est-ce pas ? Voici deux façons différentes de préparer.

La plus compliquée est axée vers les joueurs qui ont déjà de l’expérience dans les sports de raquette et qui savent lire la balle. La technique consiste à mettre très tôt la pala en position de préparation à la hauteur du coup qui va être joué. Ex : vous savez que vous allez pouvoir attaquer car la balle va avoir un rebond haut, donc vous placez votre pala au dessus du niveau de la ceinture.

Cette technique est assez compliquée car si vous ne lisez pas bien la balle, vous pourriez vous retrouver à jouer une balle basse avec une préparation haute, ce qui risque de provoquer une défense inefficace et donc une balle d’attaque pour vos adversaires.

La deuxième est certainement la plus adaptée aux joueurs débutants. Elle permet à votre cerveau de prendre une habitude de préparation et donc d’automatiser un geste. Lorsque vous avez détecté si vous devez jouer un coup droit ou un revers, placez votre pala en position basse de préparation. À partir de là, suivant la trajectoire de la balle et son rebond, vous pourrez ajuster la hauteur de préparation pour passer de basse à neutre voire haute.
Il est beaucoup plus simple de préparer en premier en position basse puis relever la pala que l’inverse.

La différence avec les pros

Pour nous pauvres joueurs de niveau amateur, réaliser une préparation précoce n’handicapera pas le résultat final. Par contre chez les professionnels, une préparation précoce permettra aux adversaires de lire le jeu et donc de se placer en conséquence.

Si vous vous attardez sur la préparation en fond de piste des joueurs du WPT vous vous apercevrez qu’elle est très tardive pour “cacher” le coup qu’ils ont choisi.

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.