Se positionner au filet n’est pas chose facile au padel. Mais il est encore plus compliqué d’atteindre cette position offensive. Voici quelques idées qui pourraient vous aider à conquérir le filet sans vous mettre en danger.

Jouer une volée peut paraître simple mais cela n’a rien de si aisé. Il existe la volée de construction, la volée offensive, la volée de finition, la volée bloquée, la volée de contre, bref vous l´aurez compris, un grand nombre de volées, et… la volée de transition.

Qu’est-ce que la volée de transition ?

Pour l´expliquer simplement, c’est une volée qui s’utilise pour passer de la zone de défense à la zone d´attaque ou, autrement dit, du fond de la piste vers le filet.

Il ne faut pas la confondre avec une volée réalisée en reculant vers le fond de la piste, utilisée pour maintenir la balle en jeu, que nous pourrions appeler d’urgence. La volée de transition au contraire s’effectue en avançant, pour repousser les adversaires vers les vitres de fond et ainsi prendre à notre tour l’offensive, sans nous presser.

Pedro Araujo volée de coup droit APT Padel Tour Kungsbacka Open I 2021

Les erreurs les plus communes

  • Se presser. Monter au filet tranquillement est une tactique comme une autre. Ne pensez pas comme un joueur de tennis qui ne s’autorise aucun arrêt dans le No Man’s Land. La volée de transition sert à prendre son temps.
  • Accélérer le jeu. En phase de transition on ne peut pas penser à gagner le point mais plutôt à repousser les joueurs en face de nous.
  • Être agressif. C’est l’une des erreurs les plus fréquentes. On croit que parce que nous jouons une volée, nous nous devons d’être agressif. Tout le contraire. Avec cette volée de transition, nous devons privilégier la précision, le contrôle, pour compliquer le coup que devrons jouer les adversaires.
  • Se lancer sur la balle. Lorsque nous sommes proche du filet, nous pouvons nous “jeter” sur la balle pour la volleyer. Mais plus nous sommes loin, plus nous devons attendre la balle et utiliser notre poids du corps.

La technique

Il existe au padel plusieurs façons de jouer une volée. La première chose, et certainement la plus importante, sera d’être arrêté avant que les adversaires ne touchent la balle pour votre reprise d´appuis. Si au moment où les joueurs adverses touchent la balle vous êtes encore en mouvement, vous pouvez être sûrs que votre volée sera moyenne voire même que vous commettrez une faute.

Comme énoncé plus haut, plus nous serons loin du filet, plus nous devrons attendre la balle et utiliser le poids de notre corps pour gagner en contrôle et puissance, c’est la volée 50/50. Pour ce coup, nous resterons en suspension, pied droit en l’air pour une volée de coup droit de gaucher ou volée de revers de droitier. Le fait de lever ce pied nous permettra de transférer le poids du corps vers l’avant et d’imprimer, simplement, un peu plus de vitesse à la balle.

Au moment de l’impact avec la pala, nous viendrons poser le pied au sol pour une volée 50/50, l’équilibre parfait entre puissance et contrôle. C´est en utilisant ce type de coup que nous parviendrons, petit-à-petit à atteindre cette zone ultime qui est le filet.

Joueurs débutants ou confirmés n´hésitez pas à tenter et mettre en pratique cette volée de transition qui vous fera découvrir de nouveaux coups, et de nouvelles tactiques de jeu.

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.