Le projet est lancé et il devrait rapidement voir le jour ! Guillaume Gilet, Steve Darcis, Maxime Diedericks et Jérôme Peeters s’associent pour construire l’un des plus beaux clubs de Belgique.

Du beau monde pour le padel

Ce club serait le fruit de l’association de quatre personnalités belges importantes :

Guillaume Gilet : le footballeur liégeois de 36 ans est un vrai passionné de padel. Évoluant actuellement sous les couleurs du Sporting de Charleroi, l’international belge souhaite s’investir dans le padel.

Steve Darcis : le tennisman encore actif dans le tennis prépare également son après-carrière. Anciennement classé à la 38e place de l’ATP, le joueur belge est un ambassadeur de choix pour le padel.

Jérôme Peeters : il ne pouvait pas manquer au projet. Le n°1 de padel belge sera une pièce importante du projet.

Un projet ambitieux

C’est l’un des sports montants en Belgique et dans les pays voisins. On a vu les choses en grand mais je crois que c’est nécessaire. La demande est énorme et elle va peut-être décupler après le confinement.“, exprime Guillaume Gilet.

Le padel plaît aux joueurs de tennis mais pas que. On progresse et on prend du plaisir tout de suite. C’est aussi moins physique. Il y a beaucoup d’avantages.“, poursuit Steve Darcis.

Les plans sont de construire 4 terrains outdoor, et 5 terrains indoor, accompagnés notamment d’un restaurant et de salles de réunion.

Planet Padel sera donc le club de référence du sud du pays. A quelques kilomètres de Liège et Namur, et sur un point de passage pour aller vers Bruxelles, “c’est un endroit optimal”, selon Steve Darcis.

“On veut vraiment faire quelque chose de beau, organiser des compétitions professionnelles.” Les associés sont donc pleins d’ambitions pour faire grandir le padel.

La Belgique poursuit donc son développement avec de nombreux clubs émergents.

 

Source : RTBF.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.