ACTUALITÉSL'INFO EN PLUSInternationalePolitique

Les institutions du padel mondial, au bord d’un bouleversement ?

Ce week-end à Lisbonne, durant le tournoi Challenger du World Padel Tour, de nombreux dirigeants du padel institutionnel mondial se sont rencontrés à l’initiative du présidents de la Fédération espagnole et de la Fédération portugaise ainsi que de Fabrice Pastor, le CEO de Monte-Carlo International Sport (MCIS).

Ce rassemblement était le point de convergence de diverses initiatives ayant pour objectif la création des fédérations continentales :

  • Fédération Européenne de Padel
  • Fédération d’Amérique du Nord
  • Fédération d’Amérique du Sud

L’objectif de cette grand réunion était également de faire le point sur l’ambiance internationale autour du padel et des relations de ces nouvelles structures avec la Fédération Internationale de Padel (la FIP).

Le point de départ : Un désaccord avec “l’actuel FIP”

On se souvient que des discussions similaires lors du précédent championnat d’Europe fin 2017 toujours à Lisbonne n’avaient pas pu aboutir, principalement à cause de divergences de vue entre les instigateurs du projet (Portugal & Espagne) et le président de la FIP (Fédération internationale de Padel), Daniel Patti.

Loin de se décourager, les personnes à l’origine du projet Ricardo da Silva Oliveira (Portugal) & Alfredo Garbisu (Espagne) sont revenues à la charge avec un projet plus global, mais sans concertation avec la Fédération Internationale de Padel.

La Fédération Européenne de Padel : “Bientôt une réalité”

Philippe Cerfont, président de l’association francophone de padel en Belgique et l’un des piliers de la future Fédération européenne de padel nous explique :

La Fédération Européenne de Padel sera très bientôt une réalité. La création de l’ EPA (European Padel Association) est imminente et regroupera au moins 13 Fédérations Européennes (à l’exception notable de la France et de l’Italie) mais avec l’Espagne, le Portugal, la Suède, la Grande Bretagne, la Hollande, l’Allemagne, la Belgique et la Suisse notamment.

Pour l’instant quelques pays manquent donc à l’appel dont notamment deux grands pays de la raquette : La France et l’Italie.  Philippe Cerfont rajoute :

Nous allons travailler avec les différentes institutions pour tenter de les intégrer dans cette Fédérération Européenne de Padel.

La Padel Ryder Cup, un projet peut-être pour l’année prochaine

Le Président de la Fédération francophone de padel en Belgique nous indique également que :

L’EPA a quelques beaux projets dans les cartons, notamment une sorte de Ryder Cup sur le modèle du golf où les meilleurs joueurs des pays européens rencontreraient leurs homologues sud-américains, un championnat d’Europe des nations plus attractif, de nouveaux formats de championnats européens et diverses initiatives autour de la formation des enseignants, des arbitres et des jeunes.

Vers une passation de pouvoir à la FIP ?

L’idée globale de toutes ces nouvelles Fédérations est de présenter un front padel plus uni à travers les différents échelons fédératifs. Une convergence de vue serait effectivement bienvenue entre les nouvelles associations continentales, les fédérations nationales et la FIP pour faire face aux nombreux défis induits par la croissance exponentielle de notre sport.

On peut lire entre les lignes que ces évolutions passeront sans doute par un changement de leadership au sein de la FIP.

Monsieur Pastor, qui semble soutenu par une large majorité des fédérations, a présenté un projet de professionnalisation des structures internationales “qui permettra à terme un développement plus rapide du padel dans le monde”.

Le rapprochement de certaines Fédérations de Tennis / Padel avec l’ITF

Patricia Froissart, nous informait déjà des réunions de la FFT avec Tennis Europe (et donc indirectement avec l’ITF : International Tennis Federation). Elle estimait en effet qu’un rapprochement de la FFT concernant le padel avec l’ITF était “dans les cartons“.

Le padel sport olympique ?

En point de mire, la reconnaissance officielle internationale du padel au sein de la GAISF (Association globale des fédérations sportives internationales), organisation dans laquelle le padel a déjà aujourd’hui le statut d’observateur. L’objectif ultime étant de voir le padel  figurer parmi les sports Olympiques en 2028 !

Rappelons que la France y travaille déjà.

Hubert Picquier : « 99% des subventions peuvent aller au padel »

Plusieurs organismes pour la promotion du padel

Les discussions entre les différents acteurs vont sans doute commencer rapidement pour travailler à une transition constructive pour le leadership de la FIP…

Différents organismes sont dans le jeu pour représenter et promouvoir le padel…

En un sens, c’est plutôt très positif, puisque nous voyons de nombreux acteurs vouloir représenter et promouvoir le padel mondial. La tâche sera de toutes les manières pas évidentes, tant il y a des choses à faire. Mais notre grande chance, c’est justement l’incroyable développement de ce sport sur tous les continents.

Les institutions et organisations ont entre les mains une véritable pépite, espérons qu’elles se mettront toutes d’accords pour permettre à ce sport de devenir un sport incontournable dans le paysage sportif mondial.

Crédit photo : Monte Carlo International Sports

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker
X
X