InterviewsACTUALITÉSFFT

Hubert Picquier : “99% des subventions peuvent aller au padel”

Hubert PICQUIER est membre du Comité Exécutif de la Fédération Française de Tennis en charge des clubs et de l’équipement. Il est également Président du CCPF (Comité des choix des prestataires et des fournisseurs de la FFT).

Depuis quelques semaines, il a désormais la charge du développement du padel en France. Pour cela, il a lancé un audit autour du padel, dont l’objectif est de « développer fortement le padel sur le territoire national ».

Très investi, Hubert PICQUIER répond franchement et lance un message clair : « Nous avons clairement changé de tempo, Tennis et Padel sont à égalité au regard de notre politique de développement des clubs et de la pratique »

  • Une aventure qui démarre dans un sport en plein boom ?

Effectivement le padel se développe et nous devons structurer son développement.

C’est pour cette raison que j’ai souhaité dans le cadre de ma mission de ne pas dissocier le développement à la compétition. Plus tard, peut-être, mais pas aujourd’hui.

Le Président de la Fédération, Bernard GUIDICELLI, souhaite absolument favoriser son développement et il me l’a clairement précisé dans ma lettre de mission. J’ai l’intention d’y aller à fond, comme toutes mes missions à la FFT, car on ressent une forte attente sur le terrain. On va donc s’y atteler dès maintenant. Même si le travail a déjà commencé…

Dans le cadre de mes missions, je préside le Comité d’Evaluation, qui attribue les aides aux projets de développement des clubs autour des équipements. Depuis le 1er octobre 2017, la Fédération a traité 134 projets en attribuant 4M€ d’aides aux clubs permettant le financement de 54M€ de travaux. Sur ces 134 projets, il est important de noter que la Fédération a apporté une aide à 26 structures de padel. C’est assez conséquent…

  • Mais nous avons des clubs privés qui ont des associations et qui se plaignent d’être oubliés…

Personne ne sera oublié… Mais nous devons obéir à des règles et des textes.

Le padel est géré par deux types de structures. L’association et l’entité commerciale. Afin de permettre à cette dernière d’homologuer des tournois et d’inscrire des équipes dans les compétitions fédérales, elles peuvent disposer d’un statut de structures habilitées, affiliées à la FFT, mais elles restent commerciales.

De ce fait, il n’est pas possible pour une Fédération, Ligue ou Comité de lui verser une subvention, contrairement à un club géré par une association loi 1901.

C’est pour cette raison et afin de ne pas pénaliser le développement du padel, que la FFT, souhaite adosser aux structures commerciales un club associatif, géré par des statuts loi 1901. Cela impose de mettre en place un bureau, organiser une assemblée générale et se conventionner avec le propriétaire des installations.

  • Un club privé peut devenir habilité…

On permet aux structures privées d’être habilitées aujourd’hui et qu’elles puissent ainsi proposer des compétitions homologuées, fédérales, reliées à la FFT, mais ça ne leur permet pas d’obtenir des aides.

  • Tennis et padel sont des sports traités à égalité ?

Je n’ai jamais dit qu’il y aurait une partie des aides pour le tennis, une partie pour le padel. Peut-être en 2019 que 99% des subventions iront dans le padel. Qui peut savoir ? En tout cas la FFT ne se met aucune barrière.

Si le padel montre du développement, c’est la règle de base, et si on observe que le padel se développe bien plus qu’au tennis, alors nous  subventionnerons plus le padel que le tennis.

Depuis le 1er octobre, nous avons montré que la FFT était capable d’aider financièrement des clubs. En 10 mois, nous avons subventionné près de 4 millions d’euros.  Cela a généré 54 millions de travaux sur le terrain. Sur les 134 dossiers sur lesquels nous avons travaillé, 26 dossiers concernent les associations de padel. C’est énorme.

Pour rester dans les chiffres et pour se rendre compte de l’énorme travail réalisé par la FFT, l’aide moyenne d’un club en 2016 était de 2.285 €. En 2017, nous sommes passés à 23.845 €. Attention, il s’agit d’une aide moyenne. Tennis et padel sont traités à égalité et la notion de développement est primordiale dans l’obtention de cette aide.

  • Comment faire pour obtenir de l’aide ?

Si vous arrivez à démontrer que tel achat permettra à faire développer l’activité padel, vous serez aidé. Le conseiller en développement des ligues analysera la demande. Nous proposons une aide au développement des clubs et de la pratique.

Si le club est capable de démontrer via un document relativement simple que vous pourrez obtenir auprès de votre ligue, que votre investissement développera la pratique, il y a des chances que vous ayez une aide financière de la FFT.

Si le club (municipal ou le club privé par l’intermédiaire d’une association loi 1901) dépose une demande d’aide au développement des clubs et de la pratique en démontrant que cet investissement permet une augmentation du nombre de licenciés et participe au développement du club, là le club sera aidé.

  • Sur la partie formation, un DE padel pourrait être imaginé ?

Notre objectif est d’aller très vite. Pour l’instant le DE Padel, n’est pas à l’ordre du jour.

C’est très compliqué et nous n’avons pas toutes les cartes en main. Cette partie est globalement gérée par le Ministère des Sports.

Mais nous avons mis en place un module padel pour les DE tennis. Est-ce suffisant ? On est en train de voir ça justement. En général, un prof de padel est un prof de tennis, donc avec notre module padel pour les DE tennis, c’est déjà pas mal. On peut proposer un complément… A voir.

Mais, dans 10 ou 15 ans, on peut imaginer que les joueurs proviennent du padel et n’aient pas de passé tennis. C’est pourquoi nous devons travailler dès maintenant sur la mise en place d’une formation padel.

Mais il faut vivre avec son temps, pour l’instant, les meilleurs joueurs de padel proviennent du tennis.

  • Certains joueurs de padel et qui n’ont pas de passé tennis, aimeraient enseigner en France. Comment faire quand on n’a pas de DE ?

A ce jour ce n’est pas possible. C’est une question à adresser aux ministères concernés. Cette partie-là ne dépend vraiment pas de nous. Si une organisation est à trouver, nous apporterons notre contribution. On va avancer.

  • Un conseil à donner au non DE pour l’instant ?

Avant de donner un conseil, je rappelle qu’ils ne peuvent enseigner. Maintenant, une possibilité s’offre à cette population avec le CQP. Il permet un enseignement encadré et règlementé, intéressant pour nos clubs. Les Conseillers en développement de nos Ligues sont aux services des clubs pour les accompagner dans cette démarche.

  • La FFT va t-elle porter un message auprès du Ministère sur la formation ?

Justement, nous sommes en train d’y travailler. Une fois notre audit réalisé et analysé en octobre prochain, nous nous adresserons au Ministère et allons leur indiquer les anomalies à corriger quand cela est de leur ressort comme la partie formation. Je suis conscient du problème qu’il y a dans ce secteur, mais la Fédération Française de Tennis ne peut pas faire grande chose sans le Ministère sur ce sujet là.

Mais nous allons également porter un message clair concernant les jeux Olympiques de Paris en 2024. Déjà, proposer ce sport comme sport démonstration,  mais on pourrait même aller plus loin… Ce sont des discussions que nous devons avoir avec la Ministre des Sports, Laura Flessel.

  • Les internationaux français de padel, un CNE padel ?

Là aussi, c’est un sujet que nous aborderons en octobre prochain après l’audit réalisé par la FFT. Mais Les Internationaux padel de France font partie des sujets à traiter.

Mettre en place également un CNE du padel est également un thème que nous abordons. Des clubs de padel ont déjà été sollicités et nous verrons par la suite.

Ce qui est certain, c’est que nous voulons construire une grande famille du padel, c’est pourquoi nous reviendrons vers vous en octobre prochain pour faire un point sur l’audit réalisé par la FFT. Des propositions seront émises et un plan padel sera alors proposé.

  • Par rapport aux différents tournois de padel, circuits, étape du World Padel Tour à Casa padel, la FFT va t-elle s’investir ?

Je ne sais pas ce qu’elle fera, mais elle fera forcément différemment de ce qu’elle a fait jusque-là.

Propos recueillis par Franck Binisti

Tags

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

4 Commentaires

  1. Monsieur Hubert Picquier
    Je pense que l’enseignement du padel est complètement différent de l’enseignement du tennis
    Il est important une bonne fois pour toute de dissocier les deux, on ne peut pas demander à un DE tennis d’être un spécialiste du padel
    Comparons simplement ce que vous dites au niveau des joueurs de padel sensés être les meilleurs français ceux ci venant du tennis certes mais vu leur résultat en WPT on s’aperçoit que l’on doit avoir une culture de padel, regardons simplement les joueurs espagnols et la formation en Espagne, elle est dissociée
    J’espère vivement que des enseignants de padel verront le jour en France rapidement pour le développement de cette super discipline et que vous serez persuasif au niveau du ministère
    Tout le monde peut être gagnant

  2. Monsieur Hubert Picquier,
    Votre long et précis ITV où vous abordez, bien des points qui sont et seront au cœur du développement ou de la stagnation du padel seront par votre audit validés ou non en octobre.
    Partisan que l’avenir se construit au présent sur une connaissance du passé, notre équipe et moi-même qui sont en charge de l’Open de France de Padel et de la Coupe d’Europe des Clubs de Padel privés, nous restons à votre disposition.
    Sportivement
    Claude Baigts
    14 15 16 septembre à Toulouse Open de France de padel et ou 9 10 11 novembre finales Coupe d’Europe des Clubs de Padel à Paris…..Vous serez le bienvenu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker
X
X