Le World Padel Tour Marbella Master s’est terminé ce dimanche et encore une fois nous avons eu droit à du grand spectacle.

Certaines paires ont impressionné tandis que d’autres ont (encore) déçu. On revient sur les moments marquants du tournoi avec le Top/Flop.

Chez les dames

Les TOP

Tout d’abord nous retrouvons naturellement Ariana Sanchez et Paula Josemaria, les deux heureuses championnes de cette dernière édition World Padel Tour.
En effet, elles remportent là leur deuxième titre cette année en venant à bout de Patricia Llaguno et Virginia Riera lors d’une belle finale jouée sous le soleil cuisant d’Andalousie.

Nous pouvons aussi citer les grandes finalistes de ce tournoi, Patty Llaguno et sa partenaire argentine. Notons que pour la joueuse espagnole, cette année marque son grand retour au plus haut niveau.
Depuis cette nouvelle association avec Virginia Riera, l’ancienne numéro 1 enchaîne les victoires et les bons résultats. Sur les trois dernières éditions ce sont trois finales avec un titre de championnes en prime. La paire hispano-argentine n’a pas fini de faire parler d’elle en 2021 !

Carolina Navarro et Cecilia Reiter sont parvenues à gagner deux matchs la semaine dernière, alors qu’elles n’en avaient remporté aucun depuis le début de l’année ! Un quart de finale qui fait plaisir aux vétéranes.
Cela leur permettra peut-être de reprendre un brin de confiance et d’appréhender Valladolid plus sereinement.

Enfin dans la catégorie féminine, nous ne pouvions conclure ce top sans évoquer la surprise de cette année, une paire qui fait sensation de par sa régularité mais aussi son niveau technique s’améliorant au fil des compétions.
Bien entendu nous évoquons le cas Aranzazu Osoro et Victoria Iglesias qui se sont glissées une fois de plus en demi-finale avec une troisième victoire face aux Martas…

Les FLOPS

Évidemment, on commence le flop par ces mêmes Marta Marrero et Marta Ortega. Une nouvelle fois, Las Martas tombent dès les seizièmes. Les anciennes numéros 1 ne parviennent toujours pas à atteindre leur niveau d’autrefois. Cette troisième défaite face à Iglesias/Osoro prouve bien que cette paire est leur véritable bête noire…

Au même titre que ces dernières nous retrouvons l’ancienne coéquipière de Patty Llaguno, Eli Amatriain, aux côtés de son binôme Sofia Araujo.
Ce Marbella Master n’a pas été une franche réussite une fois de plus pour le duo hispano – portugais. Éliminées dès les 1/16ème de finale par Navarro/Reiter, les joueuses de Manu Martin n’auront même pas comptabilisé une victoire. Il semblerait que cette association n’ait pas encore porté ses fruits. A voir si l’alchimie arrive un peu plus tard dans la saison.

Chez les messieurs

Les TOPS

Il va sans dire que les premiers à intégrer ce top sont les numéros 1, les vainqueurs de ce dernier World Padel Tour, Alejandro Galan et Juan Lebron.
Encore un sacre pour l’Andalou et le Madrilène. Ils en comptabilisent maintenant trois et ne comptent pas en rester là.
A chaque match ces deux joueurs nous régalent et nous offrent un niveau de jeu parfaitement maîtrisé et ne laissant aucune chance à leurs rivaux.

Saluons de même la prestation des finalistes, Pablo Lima et Agustin Tapia. Bien qu’ils n’aient pas pu faire grand chose en finale face aux numéros 1, leur parcours est tout à fait honorable au vu des matchs réalisés. Rappelons qu’ils ont éliminé Franco Stupazuck et Alejandro Ruiz en quart de final et Uri Botello – Javier Ruiz en 1/2 bien que la partie ce soit soldée par abandon suite à une blessure.

Augustin Tapia à la volée au marbella master

Mati Diaz et Agustin Sillingo ont eux aussi prouvé qu’ils en avaient encore dans les jambes. Après plusieurs tournois sans vraiment trouver la combinaisons secrète pour la victoire, cette fois-ci les deux Argentins semblent bien l’avoir trouvé.
Arrivés en 1/4 de finale après avoir éliminé Miguel Lamperti et Arturo Coello pourtant bien lancé depuis ce début d’année, les vétérans du circuit ont du s’incliner face à “l’ouragan sévillan“, Paquito Navarro et son partenaire Martin Di Nenno, qui ont encore réussi un bon tournoi, avec une nouvelle finale !

Enfin, pour conclure ces TOPS, nous devons saluer la prestation d’un certain Augustin Gutierrez, neveu du fameux Mago de San Luiz, Sanyo Gutierrez.
Il est parvenu avec son coéquipier Javier Martinez à atteindre les 1/4 de finale en battant son oncle et son cousin 7-6 (5) / 6-4 !

Les FLOPS

Le premier qui nous vient à l’esprit est bien entendu la défaite de Miguel Lamperti et Arturo Coello face à une équipe moins bien classée qu’eux. Éliminés dès les 1/8èeme de finale face à Agustin Sillingo et “El Warrior” Mati Diaz, la paire hispano – argentine ne nous a pas montré un grand niveau de jeu. Ils nous ont pourtant habitués à mieux. A voir ce que leur réserve le prochain WPT à Valladolid.

Enfin, pour conclure sur ces flops, nous pouvons citer l’association entre Juan Martin Diaz et Coki Nieto.
Les deux joueurs ont fait pale figure lors de cette compétition et il faut souligner que ces deux là n’ont pas réussi à trouver la complicité dont ils ont besoin sur le terrain pour nouer avec la victoire.
Sortis du tournoi dès leur premier match face à une équipe moins bien classée, ils ont décidé de se séparer et l’ont annoncé sur leurs comptes Instagram respectifs.

Espérons pour eux que leur changement de binôme leur fera du bien et qu’ils pourront nous offrir prochainement le niveau de jeu qui les caractérise ! Respectivement avec Lijo et Allemandi ? Affaire à suivre !

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.