Notre expert pointilleux en matériel padel, Stéphane Penso, teste cette semaine la pala d´Agustín Tapia, la Nox AT10 Arena. Décortiquée et comparée à sa grande soeur, vous saurez tout.

Aujourd’hui, penchons-nous sur la AT 10 Arena, nouvelle arme du “Genius” de chez Nox, j’ai nommé le prodigieux Agustin Tapia. Ce personnage haut en couleurs qui sévit aux côtés de la légende vivante Fernando Belasteguin, nous fait fantasmer à chacune de ses apparitions : smashs sautés, sorties de pistes acrobatiques, défenses de rêve… ce natif de Catamarca en Argentine est un véritable funambule sur la piste, au jeu d’attaque étourdissant et au coup d’œil inouï.

Cette raquette “signature” qu’il développe depuis déjà 2 saisons (avant il jouait avec une Nox ML10 ProCup) est à l’image du personnage ; agréable et électrisante.

Suite aux présentations du dompteur, maintenant place à la bête.

Prise en main

J’ai eu la chance de bénéficier au même moment des modèles 2020 et 2021 (merci Eric Cablat), ce qui m’a permis d’évaluer les changements effectués par l’équipe Recherche et Développement du boss de chez Nox, Jesus Ballvé.

Première évolution visuelle et tactile, la finition (mate) rugueuse au sable de silice, permet d’imprimer de plus grands effets. Quand on passe la main sur le tamis, on sent cette accroche qui, pour les plus bricoleurs d’entre vous, fera penser à du papier de verre grain fin.

Nox AT10 Genius Arena peinture sablée

Le modèle 2020 ayant une finition brillante avec impression 3D, ici, sur la 2021, ça semble accrocher sévère (ce qui se confirmera plus tard). C’est granuleux sur toute la surface du tamis, alors que les impressions 3D (2020) sont absentes de la périphérie du cadre.

La balance semble avoir été légèrement remaniée afin d’accroitre le contrôle, ou alors les 2 grammes qui séparent ces 2 raquettes me jouent des tours (365gr et 367gr), la Arena étant la plus lourde.

La cosmétique est toujours aussi classieuse chez Nox, c’est flashy sans être grotesque, ça brille sans être criard, c’est contemporain et luxueux.

Un peu de technique

Sur le cadre, la firme espagnole a opté pour une fabrication intégrale en carbone recouvert en 12K. L’utilisation de ce matériau apporte plus de rigidité et de robustesse au cadre et à la raquette en situation de torsion abusive.

Le DCS, (Dynamic Composit Structure), va permettre de stabiliser le cadre et d’absorber les diverses modulations de fibres pouvant être provoquées par l’aplatissement de la gomme sur les coups décentrés.

Le HR3 Core, noyau interne propre à la marque, est une gomme retravaillée en profondeur pour une puissance optimale, encore plus dense que la précédente version.

Enfin, et c’est une habitude sur les palas haut de gamme, le système anti-vibration AVS est toujours intégré au cœur de la pala, afin de réduire les blessures tant redoutées, ce qui permet d’absorber les impacts trop brutaux sur les articulations et surtout les ligaments.

A cela, vous ajoutez une dragonne molletonnée du plus bel effet (dont ne bénéficiait pas le modèle 2020) et un grip XL pour les amoureux du revers à 2 mains, et la boucle est bouclée.

Nox AT10 Luxury Genius Arena

Sur la piste

Cette raquette se caractérise par une prise en main parfaite, le geste est fluide, on ne force pas, le confort est présent et les vibrations imperceptibles. Sa forme en goutte d’eau y est certainement pour quelque chose, et les premières balles échangées confirment ce sentiment.

On peut jouer à droite comme à gauche avec cette pala, en sous régime ou dans les tours. Mais dès qu’on accélère un peu, la bête s’emballe afin de nous informer qu’elle a encore de la puissance en réserve.

Les volées s’enchainent, l’intensité augmente, et le confort reste indiscutable. Tous les coups décentrés sont incroyablement corrigés, ça part toujours droit avec une absorption du vibrato indéniable.

La partie la plus jouissive d’un test étant les smashs, je dois avouer que je reste encore stupéfait par la puissance spectaculaire que développe cette pala (qui n’a rien à envier aux formes en diamant). En réalité, ce n’est pas de puissance brute dont je veux parler, mais de la combinaison Carbone 12K et HR3 Core qui procure un confort et une plaisance unique. Sentir la balle pénétrer dans la gomme puis ressortir avec une vitesse surprenante procure une sensation de maitrise inégalée et de puissance apprivoisée. Mais quand cette énergie et ce dynamisme sont canalisés par l’enjolivement de chaque frappe, alors là je dis “bravissimo”.

Agustin Tapia étant l’un des 5 plus gros smasheurs du WPT, il n’est pas étonnant que ce modèle, élaboré par ses soins, soit un foudre de guerre dès que la balle est claquée au dessus des épaules.

La surface sablée confère un très bon touché, la balle accroche le tamis pour ressortir subito.

En défense, la balance ajustée avec précision confère une décontraction toute particulière aux sentinelles, afin de garantir des coups spontanés et fluides sans impact mal proportionnés. Que ce soit en attaque ou en défense, le dosage est maîtrisé et la pala domptée.

En conclusion

Cette pala ne souffre d’aucun défaut et c’est peut-être un défaut !

Quand quelqu’un ou quelque chose est trop parfait, le doute est propagé. On va chercher le petit point noir qui n’a jamais existé, la faille qui ne sera jamais découverte, ou le problème qui n’en a jamais été un. Les énigmes sont énergivores et hautement chronophages. Le temps perdu à essayer de vouloir répertorier les carences vous éloigneront du moment présent à faire rayonner cette pala.

C’est une raquette séduisante à regarder, agréable à prendre en main, revigorante à jouer, c’est une pala sociable qui s’adresse aux néophytes de passage comme au señor Tapia. Les coups partent avec décontraction, l’équilibre est parfait, la puissance inattendue et le toucher sensationnel.

C’est un sans faute de la part de Nox qui confirme, malgré son jeune âge (10 ans), être dans les compagnies avec lesquelles il faut compter.

Jouer avec cette raquette procurera un sentiment de sécurité et de quiétude, où tous les joueurs, du plus agressif au plus défensif, y trouveront leur compte.

Ses +

Sweet Spot
Maniable
Explosive
Dragonne molletonnée

Ses –

Trop parfaite ?

Ndlr : Le fameux X a toujours été imposant chez Nox, et ce choix de la part des créateurs est ingénieux. Le X majuscule est l’une des lettres les plus simples à écrire et à dessiner, avec une facilité de mémorisation et d’accessibilité évidente.

Le X est utilisé en mathématiques, en droit (accoucher sous X), dans l’administration (Monsieur X), pour définir l’espace (X temps) ou en pénal (plainte contre X). C’est un choix d’intelligibilité, de simplicité, de lisibilité, c’est un choix de maître.

N.B : Nox continue de proposer à son catalogue le modèle 2020, pour tous les adeptes de la finition brillante et de l’impression 3D.

Remerciements :

Merci à Eric Cablat (boutique Nice Smash) et Kristina Clément pour le prêt des palas. Merci également au Tennis Club de Montaleigne.

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.