Rodrigo Ovide est un entraineur de joueurs professionnels de padel. Argentin, il encadre notamment la sélection de son pays. Cet entraineur expérimenté revient sur la finale du WPT Mijas. Ecrivant d´habitude sur les joueurs qu´il entraine, il a souhaité pour la première fois, écrire sur les finalistes Coki Nieto et Javi Rico. Un point de vue intéressant.

Lorsque des personnes de la grandeur de Rodrigo Ovide donnent leur point de vue, que l´on soit d´accord ou pas, il est toujours intéressant d´analyser leurs paroles.

Ses paroles justement vont en direction de 2 joueurs, Jorge Nieto Ruiz et Javier Rico Dasi, qui ont fait très forte sensation ce week-end à Mijas en accédant à la finale après avoir débuté au premier tour du tableau final soit en 1/16 finale.

Ces deux joueurs de 21 ans à peine sont la preuve que dans une époque où le padel se joue à une vitesse extraordinaire, où le but est de mettre sous pression les adversaires en prenant la balle très tôt, où les gros frappeurs de grande taille imposent leur puissance et leur vitesse, il existe toutefois quelques irréductibles qui gardent cette façon de jouer “à l´ancienne”.

Cette façon de jouer, pour ceux qui n´auraient pu suivre les matchs en streaming, c´est l´usure. Des qualités physiques extraordinaires, la capacité de récupérer n´importe quelle balle, la précision dans le geste, et … très peu de fautes directes. Une stratégie très bien huilée, une capacité à couper les trajectoires, se croiser au filet pour mettre en porte à faux les joueurs les plus rapides, c´est ça le padel à l´ancienne.

Alors certes nous sommes tous d´accord sur le fait que cette performance est extraordinaire, et qu´il est bien de noter l´art et la manière de jouer de cette jeune paire masculine qui joue ensemble depuis des années et qui se trouvait encore l´année passée en qualifications et pré-qualifications de tournois du WPT, mais je me permets de rajouter ma petite touche personnelle.

La plupart des matchs masculins se sont joués à des moments de la journée où régnait une forte chaleur, et les balles rebondissaient fortement favorisant le jeu des joueurs rapides frappant fort la balle. Le cas de Javi et Coki est différent. Il ont joué leur 1/4 et 1/2 finale en fin de journée, moment où la chaleur était moins élevée et les balles avaient moins de vitesse, favorisant leur jeu explicité plus haut.

La finale s´étant jouée en fin de matinée, le jeu rapide et puissant de Galan et Lima leur aura fait plus de mal. Je ne souhaite absolument pas revenir sur la performance exceptionnelle de ces deux joueurs, mais il faut noter que les conditions d´un tournoi sont changeantes, favorisant certaines fois une paire plutôt qu´une autre ; et cette fois-ci ce seront Rico et Nieto qui en auront été bénéficiaires. Un peu de chance plus une dose d´adrénaline supplémentaire apportée par l´évènement, et c´est la surprise du tournoi. En tous cas, bravo les gars.

Source : Page FB Rodrigo Ovide / World Padel Tour

https://www.facebook.com/rodrigo.ovide/posts/2819619944732469:0

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.