Le décortiqueur Stéphane Penso prend en main une nouvelle pala. Cette semaine c´est la Tecnifibre Wall Master 365. Une pala tricolore pour un jeu de précision et de contrôle.

Après les Wall Breaker et leurs cosmétiques patriotiques qui ne laissaient aucun doute sur la nationalité de l´entreprise, Tecnifibre nous dévoile pour cette nouvelle saison les palas de la gamme Wall Master.

La marque ne s´embarrasse pas avec d´innombrables déclinaisons ; 2 modèles sont au catalogue, la 375, pour ceux qui recherchent de la puissance, et la 365, pour ceux qui recherchent de la sagesse.

C´est ce dernier modèle qui nous a été permis de découvrir et d´approfondir, dans les conditions optimales d’un début automnal.

Visuel

Le fond est noir, le logo TF en blanc, ces 2 tonalités réunies sont devenues un incontournable dans la mode, la déco et la photo. Diamétralement opposés, le noir et le blanc incarnent pourtant un duo complémentaire incontestable. Dès qu´on parle de classicisme, ce binôme fait des merveilles et impose à sa simple vue un ancrage qui ne laisse personne de marbre.

C´est ce qu´il se passe avec cette pala, une sobriété prononcée avec un impact visuel redoutable. Une légère touche de bleu et de rouge, couplée au logo blanc, nous rappelle une nouvelle fois le drapeau français cher à la marque.

Un peu de technique

J´ai eu la chance d’échanger avec Patrice Chabrel, “senior product manager” chez Tecnifibre, et nul doute que la marque semble vouloir s´investir davantage dans le padel. Mieux que le plus beau des discours, Patrice m´a fait parvenir la fiche produit de la pala que je vous propose de découvrir ci dessous.


La partie qui nous intéresse le plus, est la forme (ronde, pour plus de maniabilité), le poids de 365gr (le juste milieu), et la dureté de la gomme (de fermeté intermédiaire). Tecnifibre n´a pas joué avec les extrêmes et ces détails nous dévoilent que la marque n´a pas pris de risques, restant dans les clous, afin de produire une raquette des plus homogènes.

Direction l´empoignade et sur la piste

Bluffé, c´est le premier mot qui me vient à l´esprit. Je ne m´attendais pas à jouer avec une pala si vive et captivante ! Le dynamisme est tout bonnement saisissant, et la gestion du poids harmonieuse. L´équilibre n´est pas tout à fait en manche, bizarre pour une forme ronde, mais on ne perd pas en contrôle et on gagne en puissance, donc… le pari est gagné.

La mid mousse présente un rendement élevé et une restitution de puissance radicale. L´explosivité est au rendez-vous pour peu qu´on décide d´envoyer le ragoût. Même quand les coups sont relâchés, on caresse la balle, et on ressent ce transfert d´énergie implacable et subtil. En règle générale, cette pala n´est pas du tout fatigante.

En fond de court

Un geste et une énergie minime suffiront à propulser la balle en toute décontraction et sans affliction supplémentaire.

Les volées

Elles s´enchainent sans forcer, la raquette fait corps avec le bras, l´appréhension est magique, c´est un régal de facilité à enchainer les coups avec autant de satisfaction et d´agrément.

Les smashs

Ce ne sont généralement pas les qualités premières des formats ronds. Nous arrivons donc dans les limites du rendement optimal que propose cette raquette. Il faudra déployer un peu plus d´énergie qu´avec les palas en forme de diamant afin de compenser le manque de puissance, ce qui n´est pas un point négatif en soi car la principale caractéristique de ce modèle n’est nullement la recherche de toute-puissance, mais la potentialisation d´autres aspects d’accessibilité et de ludisme.

2021 Tecnifibre Wall Master 365

En conclusion

Cette pala à pris le segment des raquettes plaisantes à jouer, elle gommera les imperfections des joueurs novices et charmera les plus avancés. Récréative et exaltante, ça a été un bonheur de tester ce nouveau moule. L´enchantement collectif a été unanime, c´est une raquette à large spectre, qui ravira 90% des joueurs.

Ceux qui recherchent un brin de puissance supplémentaire s´orienteront vers la Wall Master 375. J´aimerais bien confronter la Babolat Technical avec cette dernière. Car si le contrôle et la maitrise sont toujours au rendez-vous, nul doute que cette Tecnifibre sera un des modèles phares de cette saison 2021.

La marque souffre néanmoins en termes d´image, car aucun top player n´est associé à cette pala, mais pour moins de 155 euros, le rapport qualité-prix reste étonnant pour une raquette de ce rendement.

Les plus

Énergique
Universelle
Large “punto dulce”
Reposante

Les moins

Manque de notoriété
Puissance limitée

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.