En 2020, le World Padel Tour a tenu bon malgré les conditions difficiles, ce fut courageux de la part de ses acteurs. Les tournois qui se sont déroulés ont donné le sentiment qu’une nouvelle ère du padel était arrivée. La puissance de Lebron/Galan fut perçue comme une nouvelle façon de pratiquer et de comprendre le sport. Mais le changement n’est pas si radical puisque le Master Final a été remporté par Tapia et…Belasteguin, 42 ans !

Il faut savoir différencier les styles de jeu lors des différentes étapes du sport. Le padel change, mais pas si vite. Et au padel, les capacités physiques ne sont pas des indicateurs exclusifs du niveau de jeu. Sinon il n’y aurait pas de joueurs de 40 ans et plus, avec plus ou moins le même classement qu’il y a 20 ans. (et ils ne sont pas peu nombreux)

Évolution Padel Belasteguin WPT Madrid Open 2021

Il y a eu d’autres changements à travers les époques du padel. D’abord en termes de règles puisqu’il était interdit de faire service-volée au début. Ensuite, les palas ont changé et elles ont permis aux joueurs de frapper plus fort.

Les portes ont été élargies

Puis, on a assisté à des changements tactiques, avec des joueurs comme Mati Diaz et Cristian Gutiérrez qui ont tenté de ne plus utiliser le service à l’australienne. On a aussi vu Lebron ou Bela changer de côté pour s’adapter à leur partenaire. Les changements font partie de l’évolution de ce sport encore jeune.

On se rend compte aujourd’hui que les joueurs sortent avec beaucoup plus de facilité du terrain qu’avant. Mais il faut aussi regarder du côté de la règlementation. Les portes ont été élargies par rapport à il y a quelques années. Même si les joueurs d’aujourd’hui sont plus coordonnés et agiles qu’avant, cela n’est pas le seul facteur.

Pour conclure, il existe différents styles de jeu et c’est ce qui fait la beauté de ce sport. Et le changement n’est pas si brutal puisqu’au WPT Adeslas Madrid Open 2021, dans des conditions rapides comme ils les aiment, Lebron/Galan sont sortis du tableau en quart. Preuve que tout le monde semble s’adapter à ce nouveau padel qui va toujours plus haut et toujours plus vite.

 

Source : Martín Echegaray Vales