La FFT annonce la couleur concernant sa politique autour du padel : elle sera offensive et sur tous les fronts. Avec la nomination du Directeur Padel en la personne d’Arnaud Di Pasquale et l’annonce d’un terrain de padel à Roland Garros, on constate une chose : le padel sera l’une des priorités de la FFT.

Dans la récente conférence de presse menée par son Président Gilles Morretton, le Président de la Fédération Internationale de Padel (FIP) était présent.

Plusieurs axes et objectifs ont été donnés par la Fédération afin de développer le padel mais aussi d’avoir des repères dans le temps pour indiquer si le plan a été réalisé ou non.

La FFT raisonne en fonction de 4 piliers : le nombre de clubs (ou habilités), le nombre de terrains, de pratiquants et de licenciés.

Un plan sur 4 ans

Elle a posé un plan sur 4 ans avec des objectifs quantitatifs à atteindre. Portée par la vague padel et les Jeux Olympiques 2024, on peut raisonnablement penser que nous sommes au tout début d’une aventure exceptionnelle.

Par exemple, il est prévu de faire passer le nombre de clubs de 344 en 2020, à 600 en 2024, ou encore d’accroître le nombre de terrains, le faisant passer de 777 en 2020 à 1500 en 2024.

Concernant le nombre de pratiquants, l’objectif est de passer de 110 000 pratiquants à 500 000. Idem pour le nombre de licenciés (sur Ten’Up) que la FFT souhaite quadrupler : de 25 000 aujourd’hui à 100 000 en 2024 !

Objectif 600 clubs en 2024

En 2024, la FFT ambitionne de doubler le nombre de clubs de padel en 4 ans et ainsi passer de 365 clubs en mars 2021 à 600 clubs en 2024.

Une ambition qui suit la trajectoire et l’évolution du nombre de clubs de padel en France ces deux dernières années. Depuis un an, les choses se sont accélérées. Et justement, il ne serait pas étonnant de voir cet objectif atteint dès 2023. Nous y reviendrons prochainement.

500.000 pratiquants dans 4 ans

Que ce chiffre est beau ! En Suède, on a déjà dépassé la barre du million de pratiquants. Alors on a envie de croire que la trajectoire de la France sera exponentielle et que nous atteindrons le million également.

Cependant, si on atteint le demi-million, ce serait déjà une très belle victoire pour le padel français. Sur le papier, la barre des 500.000 sera atteinte si nous gardons la même dynamique qu’aujourd’hui.

La nouvelle politique padel mise en place par la FFT et cette vague qui prendra de plus en plus d’importance en Europe pourraient bien nous permettre d’atteindre la barre du million, qu’en pensez-vous ?

En 2020/2021, sur 110.000 pratiquants estimés, 83% sont des hommes. Si la FFT arrive à débloquer le compteur chez la gente féminine, on pourrait faire exploser le nombre des pratiquants.

Taux de notoriété à 80%

Le padel aurait un taux de notoriété inférieur à 50% encore en 2021. Mais on vient de très loin ! Rappelons qu’en 2019, nous étions à 19%. La crise sanitaire a permis au padel d’être mis en lumière puisqu’il s’agissait d’un sport qui pouvait encore se pratiquer en extérieur en France comme un peu partout en Europe.

Des chiffres qui ne sont donc pas si négatifs. La FFT ambitionne de voir ce chiffre atteindre 80% en 2024.

8 personnes sur 10 connaîtront le padel en 2024. Si c’est le cas, il faudra forcément démocratiser ce sport le plus possible en le rendant visible bien plus qu’aujourd’hui.

world padel tour terrain monde

6 à 7 joueurs français dans le top 100 mondial

Cette ambition nous paraît parfaitement réalisable. Cependant, nous pensons au vu de l’historique et des qualités de nos joueurs, que ce chiffre pourrait être revu en distinguant le ranking messieurs du ranking dames.

En effet, si l’on se base sur le World Padel Tour, on sait que la compétition chez les messieurs est plus rude que chez les dames. La difficulté pour atteindre le top 100 est terrible chez les messieurs. Quasiment tous les matchs sont difficiles, et ce dès les preprevias. De plus, sans point, il peut même être difficile d’être accepté dans un tableau du WPT. C’est dire la difficulté.

Chez les dames, la concurrence est de plus en plus importante. Mais nous avons des joueuses qui pourraient faire partie du top 100 mondial rapidement. On le constate d’ailleurs lors des compétitions internationales, nos Françaises sont toujours très bien positionnées.

Nous pourrions voir ainsi 2 objectifs :

  • Top 100 chez les messieurs
  • Top 50 chez les dames

team france padel 2016

20.000 licenciés padel en compétition

L’ambition 20.000 licenciés padel en 2024 pourrait être largement dépassée. En effet, avec le boom du padel et l’ambition de la FFT de promouvoir le padel, on imagine que cet objectif sera au minimum atteint.

Parmi le nombre total des licenciés, ce sont les compétitrices qui nous questionnent. Vont-elles arriver en masse sur les compétitions padel ? Avec la mise en place des tournois mixtes et des épreuves avec ces formats  “loisirs”, y-aura-t-il un effet bénéfique sur le nombre de licenciées ?

blade wilson padel dames volée coup droit

Les autres objectifs

Outre ces objectifs chiffrés, la FFT a annoncé des objectifs en termes de marketing et de communication. Elle souhaite soutenir tous les clubs (privés ou publics), et être la Fédération de tous les clubs.

La FFT a également pour projet de mettre en place une Licence Padel, pour un meilleur suivi des joueurs de padel compétiteurs. La compétition n’est pas oubliée, elle veut séduire davantage le grand public, mais aussi rayonner à l’international (devenir hôte d’un grand tournoi).

La formation des professeurs de padel ne sera pas mise de côté. La FFT a bien compris que le développement passera par une bonne formation des joueurs.

Conclusion

La FFT semble ouverte aujourd’hui à mettre en place un grand plan pour développer le padel comme sport à part entière. Les objectifs mis en place sont opportuns et ils aideront à accueillir de nouveaux joueurs dans les clubs !

Alexis Dutour est un passionné de padel. Avec sa formation en communication et en marketing, il met ses compétences au service du padel pour nous proposer des articles toujours très intéressants.