Le Conseil d’Etat ne donnera pas raison à la Fédération Française de Tennis concernant la réouverture des terrains de tennis ou de padel en intérieur pour les adultes dès aujourd’hui. 

Une décision que le Président de la FFT, Bernard Giudicelli, trouve injustifiée. Il s’explique :

On se bat depuis 9 mois au quotidien pour améliorer la situation des clubs comment en témoignèrent la gestion de la crise en mai et récemment en novembre avec les quelques assouplissements obtenus pour la reprise des adultes en même temps que les mineurs le 28 novembre et pour les mineurs en terrains couverts pour le 15 décembre.

Nous avions déposé un recours devant le Conseil d’Etat arguant que la norme de distanciation physique en courts couverts pour 4 personnes était de 210 m² par personne soit 26 fois supérieur aux 8m² tolérés dans les activités commerciales avec en plus le bien-être sanitaire, psychologique et social pour les personnes.

En clair, que les bienfaits de la pratique étaient largement supérieurs aux risques.

Notre référé-liberté a été rejeté sans audience orale.

A ce jour, seuls les cultes ont obtenu un assouplissement.

Le sport est donc moins considéré que les religions.

Dans son ordonnance le Conseil d’Etat n’accepte pas que le tennis ou le padel puisse se jouer en intérieur pour les adultes “au regard de l’état sanitaire”.

J’en prends acte avec un immense regret. Nous avons été au bout du possible. Nous continuerons à travailler avec les pouvoirs publics pour le bien de nos clubs et de leurs adhérents.

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.