Abordons un thème que tout joueur de padel devrait certainement connaître. Apprendre à jouer lent pour un jour pouvoir jouer vite.

Le padel est toujours plus médiatisé. De plus en plus de joueurs se retrouvent sur les écrans, et nous, simple amateurs, nous regardons. Puis, motivés par le spectacle, nous voulons jouer comme ces champions, mais ça ne fonctionne pas. Normal, vous n’avons pas leur niveau. 

Juan Lebron volée de revers lobée WPT Master Final 2021
Il faut faire preuve d’une grande maîtrise pour jouer vite au padel

Une autre idée répandue consiste à croire que dans un pays, il faut jouer d’une certaine façon parce que tout le monde joue de la sorte. Faux. A vous de créer votre propre jeu. Mais cela passera par la case “jeu lent”.

Plusieurs cas de figure peuvent se présenter. Il y a ceux qui n’ont jamais empoigné de raquette et ceux qui ont déjà un passé dans le tennis, le squash, le badminton ou autre.

Les débutants

Il est plus simple pour le moniteur d’apprendre cette base lente à un débutant. Si dès les premiers échanges, le mot d’ordre est de ralentir la balle pour 1, éviter la faute, 2, faire travailler les adversaires, 3, faire durer les points pour prendre de l’expérience rapidement, 4, augmenter le plaisir avec des points à rallonge, 5, faire que l´ambiance sur la piste soit plus conviviale, etc. plutôt que d’inviter à jouer pour “tuer” le point, l’apprentissage se fera plus rapidement et surtout plus intelligemment.

Le padel est un jeu de positions, de rebonds et d’effets. Si le joueur débutant apprend, en jouant de façon lente, à se positionner correctement en défense et également en attaque pour contrôler tous les rebonds, le jour où il voudra accélérer, ce sera bien plus simple.

C´est un travail qui se fait par étapes afin que chaque joueur crée sa propre façon de jouer, unique et surtout désirée.

Les joueurs confirmés

C’est plus difficile à assimiler. Souvent chez les joueurs qui ont “de la bouteille”, le jeu lent a du mal à faire sa place car leur passé influe beaucoup.

La prise de conscience de l’importance du jeu lent se fait lorsque le joueur prend de l’âge ou chez des joueurs ouverts d’esprit qui laissent place au doute, qui veulent tenter l’expérience.

Ces joueurs ont très souvent une main extraordinaire, un contrôle incroyable, et savent déposer la balle dans les quatre coins de la piste, mais n’en sont même pas conscients car ils n’ont jamais essayé.

Le plus dur est d’arriver à cette étape de la prise de conscience, en attaque, qui fera construire le point posément, avec organisation tactique, pour enfin porter la frappe finale. 

En défense ce sera la même chose. Au lieu de mettre du rythme à la balle qui ne dérange pas plus que cela les volleyeurs, pensez à ralentir pour les obliger à volleyer sous le niveau du filet, proche de la grille, au centre dans la zone de conflit, ou alors à travailler la hauteur de balle pour forcer à jouer une bandeja, un smash ou encore obliger à retourner en défense, au fond de la piste.

Utiliser le jeu lent permet de découvrir un grand nombre de nouvelles facettes de votre jeu. C’est peut-être pour certains un pas en arrière mais qui sera récompensé plus tard car vous trouverez votre propre rythme, votre propre padel et votre propre vitesse. Vamos !

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife (Espagne). Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses tutoriels et articles tactiques/techniques padel.