Utiliser la grille peut devenir la clé pour se sortir d’un match qui paraissait sans issue. Comment la jouer et comment la défendre ? On vous oriente.

Avez-vous déjà tenté de jouer la grille ? Depuis le fond ou depuis le filet, lorsque nous attaquons, jouer la grille est assez attractif et impressionnant à la fois car on ne sait pas ce qu’il va se passer ensuite. Lorsque nous défendons c’est exactement la même réaction; la crainte de perdre le point à cause d’un rebond, ou la peur de laisser des morceaux de carbone de votre pala sur la route…

Quand jouer la grille ?

C’est la première question à se poser. D’abord vous pourrez chercher plus facilement la grille qui se trouve dans votre diagonale que la grille qui se trouve de votre côté. Ensuite plus vous aurez d’angle plus ce sera facile, et enfin, plus vous aurez de temps, plus vous aurez d’angle.

Donc prenons comme exemple un droitier posté à gauche en fond de piste. A quel moment pourra-t-il jouer la grille ? De façon directe en coup droit ce sera très difficile car peu naturel. En revers peut-être car l’angle vous permettra d’aller chercher cette zone court croisé. Ceux qui ont un revers à deux mains devraient avoir plus de facilités à lifter la balle avec les poignets. Pour un revers à une main, il vaudra mieux attendre une balle plus lente avec plus de rebond, qui vous permettra d’ajuster au mieux votre attaque à la grille.

En sortie de vitre, nous aurons un soucis côté revers sachant que la grille se trouvera dans notre dos. Seule solution : la balle qui rebondira au niveau de notre épaule gauche et qui nous donnera l’angle et la hauteur suffisante pour loger la balle à la grille. Ce coup est très difficile, mais tellement spectaculaire… Côté sortie de vitre de coup droit, c’est bien plus simple car même avec un rebond moyen vous pourrez impacter avec suffisamment de temps pour travailler avec votre poignet et trouver la meilleure vitesse et le meilleur angle.

A la volée, trouver la grille sera plus simple lorsque vous aurez la possibilité d’impacter la balle au-dessus du filet. Volées croisées de coup droit ou de revers, l’important sera de toucher la balle bien devant vous pour créer un angle. Pour un droitier à droite, la bandeja ou víbora seront de bonnes occasions, lorsque vous aurez à les jouer proche de votre propre grille, de trouver la grille opposée dans votre diagonale. Pour les gauchers ou les droitiers postés à gauche, trouver la grille se fera avec le “rulo” ou le smash lent depuis également une position proche de votre grille ou vitre pour toujours la même raison : l’angle.

morillon smash padel

Comment jouer la grille ?

On peut jouer la grille avec plusieurs effets : coupé lors des volées ou des sorties de vitre hautes, lifté lors des balles de fond de piste ou pour les “rulos”, à plat en sortie de vitre basse et brossé lors des víboras. Les rebonds seront tous différents suivant l’effet bien sûr mais surtout suivant la zone de la grille touchée, et ça c’est impossible à définir. Par contre, on peut dire que suivant la vitesse, la balle sera plus facile à jouer ou non pour les adversaires.

En testant sur la piste nous avons découvert qu’à petite vitesse, sur 10 balles jouées à la grille, le défenseur et son partenaire en ont sauvé 8 ce qui est énorme. Par contre dès que la balle a touché la grille à grande vitesse, la courbe s’est inversée avec seulement 3 balles sauvées par les défenseurs. Donc plus c’est rapide, plus c’est difficile à défendre.

Comment défendre la grille ?

La première chose à dire est que la grille se défend à deux car suivant le rebond il se peut que ce soit à votre partenaire de récupérer la balle. Ensuite il vous faut laisser la balle rebondir avec la pala placée vers le bas, prête à impacter. Si vous vous lancez vers la grille, vous risquez d’abîmer votre pala. Donc pour les balles basses, pala vers le bas, et sans vous presser, vous la laissez rebondir.

Pour des balles plus hautes comme des grilles après un smash qui a rebondi sur la vitre de fond et vient vers le filet, ce sera bien plus difficile. Essayez de vous retrouver derrière la balle, et lorsqu’elle touche la grille, attendez-la au dessus de votre ceinture puis…laissez parler la chance. Enfin, lors des “rulos” l’une des techniques consiste à éviter que la balle touche la grille et donc à la prendre en direct. Mais dans le cas où elle entrerait en contact avec le métal, votre partenaire devrait être prêt pour défendre.

Conclusion

Jouer la grille ou savoir défendre la grille peuvent vous aider à faire basculer le match de votre côté. Vous avez attaqué jusqu’à présent en direction des vitres de fond et avez perdu le premier set, maintenant les grilles vous font prendre la tête dans le deuxième set. Parfois, en défense, vous avez tous les rebonds en votre faveur et ramenez toutes les balles, ce qui fait disjoncter vos adversaires !

Les grilles sont donc un bon moyen de faire intervenir le hasard et la bonne fortune au padel. Utilisez-les avec intelligence et n’hésitez pas à féliciter les adversaires si vous n’arrivez pas à défendre, cela vous évitera des énervements inutiles ! Vamos !

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.