Abordons un point tactique qui pourra vous aider à négocier les balles avec plus de sérénité. Comprendre les différentes zones sur la piste en leur donnant des couleurs vous permettra d’atteindre un meilleur état mental.

Ne vous êtes vous jamais frustré après une balle difficile à défendre parce que vous n’avez pas été capable de la renvoyer dans le camp adverse ? N’avez-vous jamais pris de risques sur une balle loin de votre zone de confort, puis réalisé la faute ou offert le point aux joueurs au filet ? Si ces questions vous perturbent et affectent votre mental et donc votre jeu, voici quelques conseils couleurs qui pourront, nous l’espérons, vous détendre.

Donner des couleurs suivant la zone dans laquelle vous vous trouvez sur la piste peut vous faire prendre conscience de la difficulté du coup à jouer, des risques que vous pouvez prendre et au final améliorer votre tactique de jeu.

Zone rouge

La zone rouge est, vous vous en serez douté, la zone la plus difficile. Nous prendrons comme référence la longueur de notre pala soit environ 40cm. Ensuite nous aurons comme autre référence 3 points sur la piste ; la vitre latérale, le mur de fond et le sol. Si nous plaçons notre pala à ces 3 endroits, nous serons capables de définir la zone rouge. Donc si nous devons jouer la balle à moins de 40cm de la vitre latérale, moins de 40cm du mur de fond et du sol, nous essayerons de faire passer la balle de l’autre côté du filet sans aucune fioriture, et si nous n’y arrivons pas, rien de grave, applaudissez vos adversaires car cette balle était incroyable. Prendre conscience de la difficulté de cette zone vous aidera à lutter dans votre défense et vous évitera des agacements inutiles.

Zone orange

Prenons toujours nos 3 points de référence mais changeons la distance. En plus de la longueur de la pala, nous rajoutons la longueur de notre bras pour atteindre un mètre. Un mètre de la vitre latérale, un mètre de la vitre de fond et tous les coups en dessous de la ceinture. Ici nous parlons de la majorité des balles que vous aurez à négocier en défense. Ne vous pressez pas, faites jouer vos adversaires en les obligeant à jouer une balle de plus.

L’objectif ici sera de ne faire aucune faute : vous ne pouvez pas vous permettre de “donner” des points en zone orange. Jouez simple, prenez le temps, obligez vos adversaires à volleyer ou à jouer des balles hautes et attendez la balle qui viendra en zone verte pour attaquer.

Zone verte

Ce sont tout simplement toutes les autres zones de la piste. Au-delà du mètre de la vitre latérale, du mur de fond et toutes les balles au dessus de la ceinture. Ce sera enfin le moment pour vous de tenter votre chance. Laissez libre cours à votre imagination mais pensez que si vous êtes encore en fond de piste, il vaudrait mieux avant tout, chercher à mettre sous pression vos opposants pour les déloger du filet. Donc balles rapides, lentes dans les pieds, lobs, que rien ne vous freine, vous avez le droit de vous lâcher. Sachez que la faute fait partie de l’équation mais peu importe car si vous avez accès à une balle en zone verte c’est qu’auparavant vous avez bien travaillé. Pas de frustration donc si la balle sort des limites.

Paula Josemaria Head We are padel 2022

Le travail de compréhension des zones est très intéressant à l’heure de votre progression. Ce travail vous fera vous sentir à l’aise sur la piste et vous prendrez souvent les meilleures décisions. Petit plus : si vous comprenez comment défendre en zone rouge, orange et verte, vous saurez comment attaquer depuis le filet car ceux qui sont en face de vous ne connaissent peut-être pas ces zones. Mentalement, cela peut faire la différence !

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.