Dernière pala à être passée entre les mains de Stéphane Penso, la Wilson Bela. Un test unique qui décortique une des palas les plus vendues en 2020.

Dernière raquette à être passée entre mes mains (rappelons les tests de la Babolat Air Viper, de la Nox AT10 Arena et de la Tecnifibre Wall Master 365), la Wilson Bela Pro était particulièrement attendue par tous les fans de “la légende de Pehuajo”.

La marque américaine avec un chiffre d´affaires de plus de 800 millions d´euros fait office de rouleau compresseur dans le monde sportif. Le padel n´y échappe pas, et l´entreprise de Chicago ne s´est pas trompée de représentant en faisant signer le meilleur joueur de tous les temps encore en activité, Fernando Belasteguin himself.

L´Argentin, qui est resté 16 années consécutives numéro 1 mondial, et qui fait actuellement équipe avec l’un des joueurs les plus prometteurs de la nouvelle génération, Agustin Tapia, a eu carte blanche de la manufacture tentaculaire afin d´accoucher d´une raquette à l´image du personnage, aux côtés d´une équipe à l´écoute de ses moindres désidératas, ayant accès à des matériaux d´exceptions, de ressources sans fin et d´un savoir-faire irréprochable.

Toute cette débauche humaine et technologique fera-t-elle de cette pala un objet épique ? C´est ce que nous allons voir dés maintenant !

Visuel

La cosmétique est un élément clé dans l´achat d´une raquette. La marque n´y est pas allée par 4 chemins en proposant une des palas les plus sobres du marché !

99.9% du cadre est d´un noir profond, le logo en filigrane rouge tout juste perceptible est présent pour rappeler à quelle marque nous avons à faire. Le rouge c´est le sang et la passion, le noir la mort et le deuil, la firme américaine a-t-elle voulu faire passer un message subliminal ? (ça va être la guerre sur les terrains, arme de destruction massive…)

Quoi qu´il en soit, le pari semble réussi, et cette pala, quasiment monochrome, est d´une simplicité et d´un classicisme flamboyant (le rouge, c´est également le feu).

wilson bela raquette

Description

La face en Carbone Primero de qualité supérieure, produit un mélange de puissance, de réactivité et de vitesse exceptionnelle. La mousse EVA ferme, garantit des coups sûrs et nets pour une sortie de balle plus rapide et un excellent contrôle. Idéale pour des joueurs experts qui apprécient de jouer à un rythme rapide avec moins de marge d’erreur.

La texture Arrow-Grip présente un motif en forme de flèche sur la surface de la pala pour d´excellentes sensations et un degré de rotation supplémentaire. Le grip Shock Shield se compose d´un mélange unique de PU et d´Iso-Zorb pour générer une combinaison exceptionnelle d´adhérence, de confort et d´amorti. La dragonne molletonnée assure un contrôle et une sécurité renforcée.

A noter l’inscription dessus « Belasteguin nunca se rinde » (un Belasteguin n’abandonne jamais).

L´empoignade

L´équilibre est évidemment en tête, sans que cela ne soit d´une perceptibilité évidente. La raquette est maniable et le poids assez bien réparti. Néanmoins, il faut se rappeler que la caractéristique principale de cette pala est axée sur l’attaque, et ceux qui recherchent une manœuvrabilité à toute épreuve se tourneront vers d’autres modèles.

En fond de court

De format diamant, composée d´une mousse dure et d´un poids de 370~375gr, la puissance devrait être au rendez-vous. Effectivement, dès les premières balles jouées, ça part vraiment fort, trop fort. Il faut modérer sa ferveur afin d´éviter de ne pas envoyer les balles directement sur le plexiglas adverse. Sans une certaine maîtrise, la punition sera sans appel.

La phrase “retenir ses coups” prend donc toute sa place quand on joue avec ce genre d´engin, et un certain temps d´adaptation sera nécessaire afin de bien assimiler comment apprivoiser cette pala.

A la volée

Le poids conséquent et l´équilibre en tête ne sont pas des éléments favorisant le contrôle et la maniabilité. La mousse d´une densité supérieure fait des merveilles, il est toutefois conseillé de retenir son bras afin de ne pas dévisser sur chaque frappe. Il faut donc se projeter et volleyer en connaissance de cause ; cette pala est tellement puissante que la pondération et le dosage doivent s´appliquer sur chaque coup, sinon, comme en fond de court, la sanction sera immédiate.

Les smashs

Nous y voilà ! Alors ceux qui n´ont pas beaucoup de puissance et qui rêvent d’envoyer des cartouches à tour de bras seront ravis d´apprendre que nous avons là une raquette tout simplement hors norme (et ceux qui ont déjà de la puissance, en auront encore plus). La couleur était annoncée, le caractère radical du concepteur, les technologies employées, les moindres détails exploités et les paramètres d´usine font de cette pala une évidence incontestable basée sur le foudroyant et l´exaltation.

J´ai pu enchainer les smashs pendant de longues minutes, et surtout la comparer en temps réel avec les autres modèles à disposition : le résultat est sans appel. Dans cette section où l´on doit exprimer (la plupart du temps) son déchainement et sa fougue, cette pala obtient la palme d´or.

Par conséquent, tous ceux qui recherchent la puissance à l´état brut, sans chichi ni artefact, seront enthousiastes et déchainés à l´idée d´annihiler toute forme de finesse au profit d´une puissance débridée et volcanique.

En conclusion

Cette raquette a été fabriquée par Bela, pour Bela. C´est une raquette exceptionnelle à tout point de vue, mais qui semble fastidieuse à dompter et réservée à une certaine élite. Les vibrations sont inexistantes et la tolérance au décentrage acceptable.

A la question : « Avez-vous plus de 30 ans de padel et le bras du meilleur joueur de l´univers ? », l´écrasante majorité répondra non.

Il faudra donc sacrifier d´autres précieux paramètres au profit d´une puissance quasiment inexploitable à 100% si vous n’êtes pas un joueur d’excellent niveau. Il est évident que ceux qui débutent s´orienteront vers une pala moins assommante.

Les matériaux employés et le positionnement de la marque étant clair, celles et ceux qui seront à la recherche de palas plus homogènes et accommodantes se tourneront (toujours chez Wilson) vers les modèles Bela Elite et Bela Team. Pour tous les autres qui veulent envoyer des sacoches de manière enivrante, limite narcotiques, ils seront charmés par le caractère bien trempé de cette pala et des atouts éruptifs qu´elle propose.

Les plus

Puissance renversante
Design réussi
Dragonne premium

Les moins

Contraignante
Insoumise

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.