ACTUALITÉSInternationale

Quel dommage ! Quel gâchis !

Fabrice Pastor décide de ne plus avoir de liens avec le padel. On ne peut s'empêcher de constater ce gâchis.

“Déceptions, trahisons et mensonges“. Selon Fabrice Pastor. Les mots forts du fondateur du Monte Carlo International Sports raisonnent encore dans le microcosme du padel. Il ne souhaite plus avoir “d’activités liées au padel” après notamment sa désillusion  dans l’épisode International Padel Tour / World Padel Tour.

Quel dommage ! quel gâchis !

Quel dommage que le World Padel Tour et Monte Carlo International Sports n’aient pas pu trouver un terrain d’entente pour eux, mais aussi pour le padel. On perd un passionné, c’est évident, on perd aussi, quelqu’un qui avait une puissance financière et une vision très internationale.

L’association de ces deux superbes structures aurait pu être merveilleuse pour tout le monde. Au lieu de cela, nous avons eu le droit à une véritable guerre entre ces deux poids lourds du padel mondial.

Forcément, les grands perdants, ce sont les passionnés. Certes, on repart avec le World Padel Tour, une structure que l’on connait déjà et qui va certainement se développer, surfant notamment sur la vague mondiale que vit actuellement le padel. Mais on ne peut pas s’empêcher de penser que le WPT et MCIS, ensemble, cela aurait été formidable pour dynamiter et accélérer le développement de ce sport.

Tous les joueurs professionnels peuvent au passage remercier International Padel Tour pour avoir réussi à bouger leurs lignes. Ne l’oublions pas. Beaucoup peuvent remercier MCIS pour l’aide qu’elle a pu apporter lors des 4 dernières années.

Christian Collange, l’ancien associé de Fabrice Pastor à Tennis Padel Soleil regrette la situation :

Quel dommage qu’il n’y ait pas eu un arrangement entre le World Padel Tour et le Monte Carlo International Sports. On perd une occasion de faire quelque chose de bien pour le padel. Personne ne sort gagnant dans cette affaire.


Pourquoi est-ce une perte pour le padel  ?

Au-delà des guerres qu’il pouvait y avoir en coulisse, Fabrice Pastor a été à l’origine de l’éclosion de nombreux joueurs de padel, grâce notamment à la Fabrice Pastor Cup, le circuit d’Amérique latine qui permettait à certains joueurs de se montrer malgré des ressources financières limitées.

Franco Stupaczuk, Federico Chingotto, Juan Tello, Lucas Campagnolo, Lucas Bergamini, Martín Di Nenno, Javier Valdés sont autant de joueurs qui ne seraient peut-être pas sur le devant de la scène comme c’est le cas aujourd’hui.

Oui, ça manque de dames, et il est vrai qu’il axait sa politique de développement plutôt par les messieurs. Mais peut-on le lui reprocher ?

Toutes les institutions du padel privilégient le padel messieurs pour l’instant car factuellement, c’est principalement la vitrine du padel pour l’instant, même si le padel professionnel féminin se développe.

Nous racontait des intervenants du World Padel Tour il y a quelques mois. Ne jetons pas la pierre sur un constat évident que les deux circuits partageaient.

Le Monte Carlo Padel Master a été également une épreuve incroyable. Pendant 2 ans, Fabrice Pastor proposait un Master unique dans le paysage du padel. Oui, c’était luxieux. Oui, il y avait peu de monde. Mais oui aussi, il s’agissait d’une étape flamboyante qui détonnait parmi les autres compétitions.

Pour le bien du padel, on a envie de croire que ce n’est pas terminé et qu’il y a encore une marge de négociation avec le World Padel Tour. Malheureusement, c’est certainement illusoire.

Fabrice Pastor : “On m’a jeté”

Communiqué officiel sur l’arrêt de MCIS

Tags

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker
X
X