Padel Magazine – Les dernières images que nous avions de Juan Martin Dias et Fernando Belasteguin pouvaient nous autoriser à être septique sur la poursuite de leur carrière… Au WPT de Barcelone appelé l’Open de Barcelone Estrella Damm, les numéros uns mondiaux ont répondu à nos craintes par une merveilleuse victoire face à leurs poursuivants au classement mondial, Mieres et Lima.

Ils remportent donc leur 11e titre à Barcelone sur 12 présentations contre leurs principaux rivaux, Juan Mieres et Pablo Lima.

Quelle victoire après avoir été obligé de déclarer forfait en pleine finale des Masters de Madrid en décembre dernier.

La plante du pied et les problèmes de genoux sont, espérons le derrière nous, pour un spectacle extraordinaire avec Bela et « el papa » (Le pape) qui s’annonce cette année après moult rebondissement dans les coulisses du World Padel Tour.

Le Real Club de Polo était bondé et comptait parmi ses rangs Laurent et JM du tout nouveau club de padel à Lyon (Padel Central). Les tribunes n’offraient plus une seule place de disponible. Malheureusement pour les numéros deux mondiaux, surnommées  » les princes », il faudra une nouvelle fois s’incliner, une énième fois en finale contre toujours la même paire qui décidément, ne laisse que très peu de miette.

Notons cet esprit combattant que nous a proposé les numéros 2 mondiaux malgré la perte du premier set et une correction (6-1). Les princes auront été capables, eux aussi, de montrer qu’il fallait continuer à compter sur eux cette année. Ils réussirent à remporter le 2e set 6/4.  Mais ensuite, Bela et Juan auront tout simplement trop bien joué pour être inquiétés un seul instant.

Le résultat final sera de 6/1,  4/6,  6/2, 6/3 pour « los reyes ».

C’est reparti pour une année de folie !

Franck Binisti – Padel Magazine

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.