Il se pourrait bien que l´Espagne et l´Argentine soient les grands absents des prochains mondiaux de padel qui auront lieu au Qatar en novembre, pourquoi ?

Si c´est le cas, la nouvelle a de grandes chances de faire du bruit. Pourquoi l´Argentine et l´Espagne ne seraient pas présentes en 2020 ? A cause des mondiaux de 2018.

Reprenons l´histoire depuis le début.

Mondiaux 2018

En 2018, la Fédération Internationale de Padel (FIP), organise des mondiaux de padel au Paraguay. Des conditions de jeu critiquées par les joueurs car elles rendaient la pratique de la compétition dangereuse pour des matchs de haut niveau. La finale opposait les 2 meilleures nations au monde que sont l´Espagne et l´Argentine. Coup de théâtre, les deux équipes décidèrent de ne pas jouer et la juge arbitre fut contraint de mettre un WO aux 2 nations. La compétition masculine reste sans champion en 2018, mais avec 2 vice-champions. L´Espagne a remporté la compétition chez les dames.

La sanction de la FIP

Depuis 2018, nous n´avons plus entendu parler de cette affaire jusqu´à cette semaine où le Comité de Discipline de la FIP donne son verdict ; une sanction publique et une amende de 3000€ à la Fédération Espagnole de Padel (FEP) et l´Association de Padel Argentine (APA) pour un retrait injustifié de la compétition.

La réponse de la FEP

Suite à cette sanction infligée par la FIP, la FEP répond en contre attaquant. L´Espagne reconnaît le fait de ne pas avoir joué la finale, mais considère qu´elle ne s´est pas retirée de la compétition sinon que les paires qui devaient jouer ne se sont pas présentées, d´où le WO noté sur la feuille de match de la juge arbitre Nayra Ramírez.

Alors vous direz quelle est la différence ? Elle est très importante. Dans le cas de retrait de la compétition, les équipes peuvent subir une sanction publique et une amende allant de 600 à 3000€, mais dans le cas d´un WO, une équipe nationale ne peut participer à l´édition suivante de la compétition, soit les mondiaux de padel 2020.

Pourquoi cette réaction ?

L´Espagne et l´Argentine sont clairement les 2 nations les plus fortes dans la discipline. Elles attirent les regards et permettent de porter haut et fort les couleurs du padel. Si elles sont absentes des mondiaux, l´impact international sera bien moins important et la fête sera sans feux d´artifices.

Nous ne pensons pas que ces deux nations souhaitent vraiment ne pas participer à des mondiaux, bien au contraire. Mais il existe des tensions politiques entre la FEP et la FIP depuis des années qui font que cela entache le monde du padel international, dommage. Nous avons déjà pu le constater en 2019 avec l´absence de l´Espagne aux championnats d´Europe organisés par la FIP à Rome.

Pourquoi la sanction maximum ?

La FEP et l´APA reçoivent la sanction la plus importante pour cette finale non jouée. Pour leur défense, ils expliquent qu´ils n´ont jamais été sanctionné auparavant, que les conditions météorologiques étaient compliquées, que la finale ne s´est pas jouée dans le lieu prévu initialement et à un horaire inapproprié. En vain. La FIP considère que si les dames ont joué la finale, les hommes devaient également le faire car la finale d´un mondial est un évènement suivi par un grand nombre de personnes, avec un rayonnement planétaire, et que la sanction doit être la plus importante, sachant que les joueurs n´ont même pas fait le déplacement jusqu’au club ce jour-là.

Que dira l´avenir ?

C´est une bonne question à laquelle seules les grandes instances peuvent répondre. Si la FIP reste sur sa position, la FEP et l´APA paieront leur amende et seront présentes en novembre au Qatar, à moins que ces deux nations ne se présentent pas. Par contre, si le règlement est appliqué à la lettre, comme le souligne Alfredo Garbisu (président de la FEP), l´Espagne et l´Argentine seront les 2 grands absents, punis de mondiaux, et dans ce cas plus besoin de donner de raisons. Préparons-nous d´ores et déjà à ce que ces 2 nations soient absentes.

Une fois de plus la politique entache le sport, quel dommage.

Source : padelazo

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.