Dans une interview pour le média suédois Padel Alto, Mauri Andrini, sélectionneur de l’équipe de Grande-Bretagne, revient sur les Championnats d’Europe de padel 2021 et notamment sur leur organisation.

L’Argentin Mauri Andrini est un acteur bien connu du monde du padel. Présent aux Championnats d’Europe qui se sont déroulés à Marbella, l’entraîneur de padel revient sur cette compétition avec Filip Björne de Padel Alto. Après un décryptage de la situation sportive du padel en Europe et des différents résultats de la compétition, il répond aux questions de Filip concernant son ressenti sur l’organisation de l’évènement. Extraits.

“J’espère qu’il y aura un avant et un après”

“Il y a tellement de choses qui auraient pu être mieux faites. Que ce soit au niveau de l’endroit où la compétition s’est jouée, de l’eau qui n’était pas fournie aux joueurs. Les joueurs ne pouvaient même pas s’amener des bananes ou quoi que ce soit car les agents de sécurité leur ouvraient leurs sacs et s’ils avaient de la nourriture ils ne pouvaient pas passer.”

“Il fallait tout acheter à l’intérieur, sauf qu’il n’y avait même pas de véritable restaurant. Les joueurs devaient prendre des taxis car il n’y avait pas assez de navettes etc. Je vais m’arrêter mais je pourrais raconter de nombreuses autres anecdotes…”

“Pour les médias qui étaient présents sur le site, et qui aident notre sport à grandir depuis des années, c’était également très compliqué.”

“Une entreprise, Padel View, que je ne connaissais pas, était censée faire du streaming sur toutes les pistes. En réalité, qu’une seule piste était couverte par la retransmission”.

“En plus de cela, c’était compliqué de regarder les matchs sur leur plateforme, heureusement que certains étaient diffusés sur la chaîne YouTube de la FIP.”

“Il faut être plus professionnels”

“Si vous parlez avec les coachs ou avec n’importe qui présent sur le site, personne ne vous dira qu’il était satisfait à 100% de l’organisation. C’est le championnat d’Europe de la FIP, elle est donc responsable de l’évènement.

“Je pense malgré tout que nous devons laisser du temps aux Organisations pour qu’elles apprennent de leurs erreurs. J’espère que cela n’arrivera plus jamais. Mais pour la prochaine fois, il nous faut trouver de meilleurs organisateurs, et s’attarder davantage sur les détails.”

“Lorsque je suis arrivé j’ai demandé si je pouvais parler à quelqu’un de l’Organisation et l’on ne me répondait pas. J’ai demandé de l’eau et c’était pareil. Je ne leur demandais pas de construire une Tour Eiffel au milieu du site, je demandais juste de toutes petites choses.”

“C’était des petites choses. Par exemple : nous n’avions pas de photo sur notre accréditation donc il fallait à chaque fois sortir une carte d’identité pour passer. Pareil pour les joueurs, ils devaient montrer leur passeport à chaque fois avant de jouer un match ! Plus je parle et plus je m’énerve donc il faut que j’arrête de parler de ça !” 

public padel marbella 2021

“Une cérémonie d’ouverture en espagnol : de qui se moque-t-on ?”

“J’ai une académie, Hello Padel, j’entraîne l’équipe de Grande-Bretagne, j’ai dû voyager dans une vingtaine de pays sur les deux dernières années. J’essaie d’être le plus professionnel possible et de m’adapter. Je pense que pour faire grandir ce sport, l’Organisation doit en faire autant.”

Toute la cérémonie d’ouverture était en espagnol. De qui se moque-t-on ? Il y avait 22 pays, et le seul qui parle espagnol c’est l’Espagne ! Tous les autres parlent anglais. Ne pouvaient-ils pas faire une cérémonie d’ouverture en anglais ? En plus les joueurs espagnols, Paquito, Martita, Lucia Sainz etc. comprennent tous l’anglais !”

“Les championnats du monde au Qatar seront l’évènement de l’année. Mais je crois que toutes ces institutions doivent comprendre que des gens travaillent dans ce sport depuis longtemps et en font la promotion alors qu’ils ne connaissaient pas encore ce sport.”

“Maintenant si vous ne les laissez pas faire leur travail car une entreprise (ndlr. Padel View) a payé des droits ou a fait je ne sais quoi, c’est grave. D’ailleurs, en réalité, je crois que Padel View a obtenu les droits sans les acheter. Mais en tout cas, le fait de laisser de côté ces gens qui ont commencé à parler de ce sport et qui vous ont permis d’être là où vous en êtes, c’est injuste !”

Un manque de promotion

“Il n’y avait personne dans les gradins pour voir les matchs. Personne pour voir jouer Paquito Navarro face à Javi Rico et Momo Gonzalez ! Quand ils se jouent sur le World Padel Tour, des milliers de personnes veulent voir ces matchs. Il n’y a eu aucune promotion, les gens ne savaient pas qu’il y avait cet évènement. C’était à Malaga et il y avait plus de Français et de Suédois pour voir France-Suède que d’Espagnols ! Avec un tel évènement en Suède, il y aurait eu des milliers de personnes tous les jours. J’espère d’ailleurs que la Suède pourra prochainement organiser un tel évènement.”

Pour ceux qui voudraient voir la vidéo en entier (en anglais) c’est juste-en dessous. Le passage sur l’organisation des championnats d’Europe débute aux alentours de la 26ème minute.

L’équipe Padel Magazine tente de vous offrir depuis 2013 le meilleur du padel, mais aussi des enquêtes, des analyses pour essayer de comprendre le monde du padel. Du jeu à la politique de notre sport, Padel Magazine est à votre service.