Le revers de fond de court est un coup qui n´est pas si facile à maîtriser. Il faut un minimum de technique pour le réaliser correctement, voici nos conseils.

Le revers de fond de piste est tout aussi important que le coup droit. Au padel, nous ne pouvons pas nous permettre d´avoir un coup bien moins performant qu´un autre sinon nos adversaires vont s’en rendre compte et insister dessus. Le revers peut se jouer de différentes façons ; coupé, à plat ou lifté.

La préparation

Tout passe par une bonne préparation. Si vous décidez de jouer un revers à plat ou lifté, le mieux est d´avoir une préparation avec votre pala pointant la vitre arrière ou légèrement inclinée vers le haut. De cette façon vous aurez suffisamment d´effet de levier et de distance pour donner un coup puissant sans forcer. Ensuite, ce type de préparation basse en direction de la vitre arrière vous permet de “cacher” votre pala, rendant la lecture du coup plus compliquée pour les adversaires. Pour les joueurs qui ont un revers à une main, la main non dominante viendra aider à tirer vers l´arrière la pala, même chose pour le revers à 2 mains, mais cette fois-ci la main sera posée sur le manche et non sur le pont.

Pour un revers coupé c´est différent. Nous placerons notre pala en position haute, avec la tête de notre pala pointant vers le ciel, au dessus de la ceinture. Dans la plus grande majorité des cas, le revers coupé se jouera à une main, donc la main non dominante viendra aider à la préparation, jouant le rôle d´élastique qui “cassera” au moment où vous voudrez décocher le coup. Le revers coupé est très utilisé lors des coups d´attaque mais on le retrouve également lors des défenses en sortie de vitre, l´utilisation du poignet rajoutant de l´efficacité.

Le placement

On peut dire que 2 types de placements existent pour la réalisation d´un revers ; soit avec un premier pas vers l´avant soit avec un premier pas vers l´arrière.

Tout d´abord vers l´arrière. Admettons que je sois droitier. Une fois que j´aurai préparé ma pala en arrière, je ferai un pas en arrière avec ma jambe gauche. Pourquoi ? Pour me donner du temps en laissant venir la balle, jouer un coup de défense de type lob ou balle lente qui me permettra de me replacer tranquillement. Par contre, si je décide d´être agressif en venant attaquer mes adversaires, il vaudra mieux faire un pas vers l´avant avec mon pied droit.

Pour un revers coupé en sortie de vitre, nous utiliserons le placement avec un pas en arrière. Et petit conseil pour le revers coupé d´attaque ; n´hésitez pas à réaliser le premier pas vers l´arrière qui vous donnera suffisamment de temps pour bien vous placer, choisir la meilleure attaque, et enfin aller de l´avant.

La frappe

Pour réaliser une belle frappe à plat, liftée ou coupée, le plus important c´est que le plan de frappe soit devant nous avec une pala bien maintenue. Pour les débutants, il est plus simple de maintenir la pala à 2 mains, ainsi nous avons plus de force au moment de l´impact. Pour celles et ceux qui préfèrent l´art du revers à 1 main, voici les points qui sont à prendre en compte. Le bras doit être tendu au moment de l´impact et le poignet ferme. Comment faire ? Soit vous êtes capables de le faire naturellement soit il faut vous y obliger. Le truc serait de faire comme si vous conduisiez une moto et que vous cherchiez à accélérer à fond. Votre poignet “à fond” entrainera par la suite la tension du bras.

La fin de geste

Pour un coup 100% efficace il faut aussi une bonne et belle fin de geste. Nous terminerons le geste suivant le lieu où nous cherchons à jouer. Pour des coups de défense où nous avons réalisé un pas vers l´arrière, nous aurons une fin de geste courte pour les balles lentes, et une fin de geste ample et haute pour les lobs. Les coups d´attaque seront grands et finiront vers l´avant. Un revers lifté ou à plat aura une fin de geste longue qui montrera que nous assumons ce coup que nous venons de frapper. Le revers coupé d´attaque sera en général suivi vers l´avant, donc la fin de geste devra se réaliser vers le lieu désiré pour continuer notre attaque.

Conclusion

Est-il important d´avoir un “beau” revers ? Pas sûr. Par contre, être régulier avec un revers à une main, deux mains, coupé ou non sera la chose la plus importante de toutes. Apprenez à bien préparer, avec la pala toujours dans la même position, avec un jeu de jambes bien ajusté et surtout une prise de risque minimale.

A partir de là, construisez votre jeu petit à petit, mois après mois, en apportant plusieurs choix à votre revers afin qu´il soit le plus complet possible. Votre revers ne doit pas plaire aux autres, bien au contraire ; il doit vous plaire à vous et être le pire cauchemar de vos adversaires.

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.