ACTUALITÉSL'INFO EN PLUSLa parole est à vous !

4 choses que vous apprenez seulement si vous jouez au padel

Jouer au padel présente de nombreux avantages, outre le plaisir, une meilleure forme physique, etc. Il y a des choses que vous ne découvrirez que lorsque vous prenez une raquette, vous montez sur un terrain, et vous commencez à frapper des balles, à courir comme un fou lorsque la balle frappe le mur ou à vous battre pour mettre le maximum d’effet dans votre balle.

  1. Vos poignets et vos genoux existent.

Votre poignet est essentiel pour réussir des frappes, manipuler votre raquette, éviter les blessures ou même vous protéger des balles. Les genoux sont importants pour les changements de rythme et de direction, c’est-à-dire atteindre la balle sans avoir à sauter comme Rambo.

  1. Votre œil s’est amélioré.

Ce que vous apprenez quand vous jouez au padel, c’est que votre vue est vraiment incroyable. Peu importe que vous regardiez ailleurs ou que la balle n’ait même pas touché le sol : vous l’avez déjà vue bonne ou mauvaise, selon la situation.

Pas besoin de discussion, ni de rejouer le point.

Cette vue digne d’un lynx, qui permet de visualiser tous les angles possibles du terrain, n’est obtenue qu’au sein d’un terrain de padel.

Forcément, l’oeil, c’est aussi le sens de l’anticipation. Savoir lire les trajectoires s’acquiert avec le temps… Donc pas de panique si au début ce n’est pas évident !

  1. L’amitié dure jusqu’à la fin.

Ce sport vous aide à comprendre à quel point l’amitié est importante. Tous les joueurs ont des fous rires au padel  jusqu’à ce que le jeu devienne sérieux. Et là, plus de quartier.

Après la partie, en fonction du type de joueur de padel que vous êtes, l’amitié revient et tout va bien. Mais pendant que nous jouons, il n’y a plus de copains qui existent.

  1. Vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

Moment typique du padel : vous obtenez une balle facile, vous pensez que c’est définitif, car vous avez utilisé votre œil de lynx, votre esprit de compétition, vos poignets, vos genoux …

C’est marrant et vous le savez. Votre coup a tout : effet, vitesse, placement … Et vous le célébrez. Vous criez. Vous vous retournez. Vous levez le poing. Vous regardez votre partenaire. Vous vous sentez fort, imbattable, fier. Vous savez que vous avez gagné.

Mais non.

L’adversaire, contre toute attente, sort de nulle part un nouveau coup qui, peut-être, ne serait rien en temps normal, et n’importe quel joueur aurait pu terminer le point avec une relative aisance.

Un classique du padel, car au padel rien n’est impossible !

Alexis Dutour

Alexis Dutour est un passionné de padel. Avec sa formation en communication et en marketing, il met ses compétences au service du padel pour nous proposer des articles toujours très intéressants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker
X
X