La finale féminine de ce WPT Amsterdam Open était la revanche de celle de Cascais, remportée par Ariana Sanchez et Paula Josemaria face à Bea Gonzalez et Marta Ortega. Ce 11 septembre dernier, c’était une blessure de Bea Gonzalez qui avait scellé le sort du match, alors que la paire Sanchez/Josemaria menait 7/5 1/0.

Ce dimanche, devant un public conquis et la salle comble du marché central d’Amsterdam, on a assisté à un bras de fer de toute beauté entre deux paires en grande forme.

Bea Gonzalez et Marta Ortega à gauche, Ariana Sanchez et Paula Josemaria à droite.

Le premier break a rapidement tourné à l’avantage de la paire Ortega / Gonzalez qui marque le jeu sur punto de oro et mène 2-1. Mais les favorites réagissent vite en égalisant à 3-3 après avoir ravi le service de Marta Ortega.

Une pluie de puntos de oro

Dans le jeu suivant, alors qu’elles sont menées 15/40, Ari et Paula sauvent deux nouvelles balles de break, mais Sanchez envoi une bandeja directement dans la vitre latérale sur le punto de oro. 4-3 pour les plus jeunes des quatre Espagnoles.

Au moment de conclure ce set sur leur service Ortega et Gonzalez se distinguent par une patience remarquable dans la construction des points et une capacité à faire moins d’erreurs que leurs adversaires. Et c’est logiquement qu’elles remportent 6-4 cette première manche, en 55 mn.

D’entrée de 2e set, Ari et Paula prennent le service adverse en remportant leur premier punto de oro sur les quatre déjà disputés dans ce match. Josemaria, un peu aidée par le filet, semble élever son niveau de jeu et surprend Ortega sur un smash au corps.

A 3-0, on pense que les n°1 mondiales vont se détacher et aller vers le gain aisé de ce set, mais un nouveau point décisif permet à la paire n°3 du ranking de recoller à 2-3, prenant au passage le service de Josemaria.

Tout est à refaire pour Sanchez et Josemaria, qui repartent immédiatement au combat et refont un break pour mener 4-2. Elles marquent ensuite leur jeu de service et enfoncent le clou en prenant l’engagement de Bea et concluent le second set 6-2.

Quelles patronnes sur le terrain ?

Dès l’entame de l’ultime manche, Sanchez et Josemaria entendent montrer qu’elles sont les patronnes sur le terrain. Mais Bea Gonzalez ne l’entend pas de cette oreille et pose quelques banderilles, à l’image de deux magnifiques amorties dans le 2e jeu.

Déstabilisées, les n°1 mondiales voient les n°3 revenir en force et subissent le premier break de ce 3e set.

Bea Gonzalez défend ensuite deux balles de break mais c’est Marta Ortega qui, d’une superbe volée de revers, défend victorieusement un nouveau punto de oro. 3-1 pour les outsiders.

Fin d’une série de 19 victoires

Sur le jeu de service de Paula, Ortega et Gonzalez montrent encore toute leur abnégation et parviennent à faire craquer leurs adversaires pour obtenir le double break et mener 4-1. Va-t-on vers la fin d’une série de 19 victoires pour Josemaria et Sanchez ?

Déchaînée du haut de ses 20 ans, la Malagueña Bea Gonzalez est absolument partout, imposant une pression et un danger permanents aux n°1 mondiales. Et ces dernières craquent, comme Ari Sanchez qui envoie un smash facile directement dans le filet : 5-1 pour Martita et Bea.

Inexorablement, Sanchez ne peut rien faire sur son dernier jeu de service pour empêcher le sacre de la paire n°3, qui s’impose 6-4, 2-2 6-1, avec la manière. C’est le 2e titre dans un Open du WPT cette saison pour Ortega et Gonzalez, magistrales ce dimanche à Amsterdam.

Place désormais à la finale messieurs Lima/Stupaczuk vs Belasteguin/Coello, à suivre en direct sur Canal + Sport 360 ou sur le marcador du WPT

Team Padel Mag

L’équipe Padel Magazine tente de vous offrir depuis 2013 le meilleur du padel, mais aussi des enquêtes, des analyses pour essayer de comprendre le monde du padel. Du jeu à la politique de notre sport, Padel Magazine est à votre service.