Wendy Barsotti qui fait partie du groupe qui s’envolera pour les championnats d’Europe à Marbella commente sa première sélection en équipe de France !

Un stage décisif

Padel Magazine : Cette sélection est la première pour toi, tu t’y attendais ?

Wendy Barsotti : Au début non, puisque je n’ai été présente qu’à un seul rassemblement. Je n’ai pas fait une saison de tournois complète en France et je pensais avoir beaucoup de choses à prouver. Je pensais avoir le niveau pour être au stage mais en y allant je ne pensais pas être retenue pour le Championnat d’Europe. Mais il est vrai qu’au fil du stage, je me suis sentie de mieux en mieux et j’ai commencé à y croire. Cela me fait très plaisir car je vois que j’ai le potentiel et les capacités pour intégrer le groupe France, c’est très encourageant pour moi. 

Padel Magazine : Le stage a-t-il été décisif selon toi ?

Wendy Barsotti : Je pense que oui. Robin a vraiment voulu voir la forme, le niveau de jeu, l’envie et même la façon d’être au sein du groupe de chaque joueuse présente durant ce stage. A mon avis, l’investissement en terme d’entrainements mais aussi de participation à des tournois également a joué (NDLR : en ce début d’année, Wendy a participé au FIP Star de la Nucia ainsi qu’un FIP Star à Dubaï).

“Plus de qualités à droite”

Padel Magazine : Avec qui as-tu joué durant ce stage ?

Wendy Barsotti : J’ai joué avec Lucile Pothier, avec qui je vais jouer les Championnats de France cette saison, mais aussi avec Élodie Invernon, Alix Collombon et Yohan Boronad (NDLR : en l’absence de Mélissa Martin et Jessica Ginier, Yohan Boronad est venu faire le sparring). J’ai vraiment pris du plaisir avec tous mes partenaires. J’ai joué mon premier match à gauche et ensuite je n’ai joué qu’à droite. Robin me trouve plus de qualités en tant que joueuse de droite que de gauche, chose avec laquelle je suis en accord. Je sais d’ailleurs qu’il compte sur moi dans l’équipe en tant que joueuse de droite.

Padel Magazine :Pour toi est ce qu’il y a des victoires qui ont compté ?

Wendy Barsotti : Je pense que Robin a vraiment plus regardé le niveau de jeu et les potentielles paires qui pourraient marcher pour le Championnat d’Europe. Mais il est vrai que pendant le match du samedi après-midi  je me suis très bien sentie. J’ai donc dû montrer le niveau que j’avais ainsi que mon potentiel.

Wendy barsotti french padel shop coup droit

 

Une volonté d’aller vers l’avant

Padel Magazine :Quels sont selon toi tes points forts et tes points faibles ?

Wendy Barsotti : Je trouve que je suis une joueuse agressive, qui cherche toujours à aller vers l’avant car je suis à l’aise au filet. Je pense que mon smash est un point fort aussi. En ce qui concerne les axes à développer, je pense que j’ai encore énormément de choses à travailler car cela ne fait que deux ans que je joue au padel. Je pense notamment au côté tactique mais aussi à ma défense. Sachant que je vais jouer à droite, je pense que j’ai beaucoup de travail à faire de ce côté-là.

Padel Magazine : Avec qui te vois-tu jouer lors des Championnats d’Europe ?

Wendy Barsotti : Je m’entends bien avec toutes les filles. Je n’ai pas forcément de préférence. On verra ce que Robin décidera. Je pense avoir une bonne capacité d’adaptation avec toutes les joueuses en général, donc je pense pouvoir jouer avec toutes les joueuses de l’équipe.

Padel Magazine : Un petit mot pour la fin ?

Wendy Barsotti : Je suis très motivée et très fière de pouvoir représenter mon pays lors d’une compétition. C’est un objectif que je m’étais fixé mais je sais que ce n’est que le début d’une nouvelle aventure qui commence ! J’ai hâte !

L’équipe Padel Magazine tente de vous offrir depuis 2013 le meilleur du padel, mais aussi des enquêtes, des analyses pour essayer de comprendre le monde du padel. Du jeu à la politique de notre sport, Padel Magazine est à votre service.