Règles et astucesLa parole est à vous !A la uneACTUALITÉSL'INFO EN PLUSTECH & TAC

Représenter 2 régions différentes pour du tennis et du padel

Les Championnats de France de Padel 2019 approchent et les qualifications ont déjà commencé. Certains joueurs qui jouent au tennis et au padel aimeraient obtenir plus de souplesse pour pouvoir représenter une région dans le padel et une autre dans le tennis. En cause : la licence unique de la FFT qui serait trop restrictive.

On va essayer d’y voir plus clair.

A qui s’adresse-t-on ?

On s’adresse à des joueurs :

  • Qui jouent au tennis et au padel dans des clubs différents.
  • Qui jouent à priori bien et même très bien au tennis et au padel.
  • Qui ont un classement au tennis qui ne permet pas de muter facilement d’une région vers une autre.
  • Le club de padel et le club de tennis de ces joueurs ne se trouvent pas dans la même zone géographique.
  • La situation est la même pour les deux partenaires qui jouent ensemble.

Pour résumer, 2 partenaires se trouvent dans 2 régions différentes. Et aucun ne peut changer de région à cause des matchs par équipe de tennis qui bloquent les 2 partenaires pour se retrouver dans une même région afin de participer aux championnats de France qui obligent les paires à être composées de 2 joueurs provenant d’une même ligue.

Ces joueurs de tennis sont souvent payés par les clubs de tennis pour participer aux matchs par équipe. Et parfois même, il s’agit d’une somme non négligeable, encore plus dans la vie d’un sportif.

On s’adresse donc à une petite partie des compétiteurs de padel et de tennis. Mais le soucis, c’est qu’il s’agit parfois de joueurs réguliers dans le padel, souvent bien classés et qui voient donc leur paire cassée à cause d’un problème administratif, juste pour les championnats de France.

Des solutions ?

Certaines paires se retrouvent donc une situation étrange, puisque des joueurs qui jouent toute l’année ensemble ne peuvent pas s’associer pour les championnats de France de padel.
L’ancienne Finaliste des « Petits As » à Tarbes, Gracia Kika Radovanović, fait partie de ces joueurs “frustrés de ne pas pouvoir jouer avec sa partenaire“.
Pour éviter les abus, il suffirait d’offrir à des joueurs qui répondent à des caractéristiques précises comme le classement au tennis, les obligations professionnelles (matchs par équipe) , “une dérogation pour permettre ainsi aux joueurs d’être dans deux régions différentes“.

Avoir le choix de sa ligue en fonction du sport pratiqué

Gracia n’est pas la seule dans cette situation, de nombreux joueurs se trouvent dans une situation particulière qui ne leur permet de jouer avec leur partenaire.
Ces joueurs touchés par ce règlement s’étonnent de ne pas voir “plus de souplesse, d’autant que nous parlons de 3 sports différents puisque la licence unique regroupe 3 sports, le tennis, le padel et le beach tennis“.
Pour cette année, ça semble compromis. Mais j’espère que la FFT prendra un peu de temps pour régler ce point du règlement qui n’a pas lieu d’être à mon sens et permettra à des joueurs de jouer dans une ligue en fonction du sport pratiqué.
Enfin pour conclure, Garcia conclut par un argument intéressant :

 je peux comprendre que ce soit une licence unique. C’est une très bonne chose. Mais au vu de ces informations, pourquoi la fédération ne met pas en place un système de dérogation du moment où nous habitons et payons un club pour jouer au padel .

Je pense que de nombreux joueurs sont dans le même cas que moi, on gagne de l’argent au tennis aux équipes, et cela nous bloque pour notre évolution au padel.

C’est dommage que je ne puisse pas participer aux championnat avec qui je m’entraîne tout au long de l’année. J’appelle la FFT à se pencher sur ce petit problème qui pourrait être très facilement réglé.

Les limites

On comprend parfaitement la situation de ces joueurs de tennis et de padel qui se retrouvent à tout devoir jouer dans une seule région.

Néanmoins, on voit certainement des problèmes administratifs qui pourraient poser problème.

Le premier, celui de la licence unique. Une licence est nominative et est reliée à une région. Dans l’organisation générale, ça peut soulever des problèmes.

Les abus : Si la FFT assouplit le règlement, certains joueurs pourraient détourner ce règlement.

Informatiquement, là aussi ce n’est pas évident. La FFT utilise des logiciels, il faudrait donc réadapter tout cela.

SI l’idée est bonne, et la parade évidente avec des dérogations comme ce qui est fait finalement avec les assimilations, le plus difficile serait peut-être de trouver la bonne organisation en interne pour la FFT pour permettre ce genre de solution.

Sur le même sujet:

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
X
X
Lire les articles précédents :
Babolat Padel : Un tour d’Espagne

Babolat Padel a démarré son tour d'Espagne à Jaen, le 21 mai dernier puis à Madrid le 5 juin dernier. Un tour d'Espagne qui consiste à faire tester toute le...

Mieres / Galan, un sacre sur abandon

Dans le cadre du 6e tournoi de la saison, la finale du WPT de Bueno Aires avait lieu ce dimanche soir. Elle opposait Galan / Mieres à Belasteguin / Lima....

Une finale inédite au Master de Buenos Aires

Le Master de Buenos Aires est clairement l'une des plus belles étapes du circuit professionnel du World Padel Tour. Nous retrouverons en finale Mieres / Galan face à Belasteguin /...

Fermer