Après avoir commenté l’union Bela et Sanyo, ou encore la paire Tapia/Lima, Seba Nerone analyse pour le World Padel Tour la nouvelle paire féminine formée par Alejandra Salazar et Gemma Triay.

“Jouer avec la pression”

“Ce sont les favorites cette année. Le niveau de jeu qu’a montré Gemma Triay, en étant la meilleure joueuse du second semestre, et tout le passé d’Alejandra Salazar, donnent à cette paire le statut de favorite.”

“Elles auront la tâche difficile de le prouver. Lorsque tu es favori, tu pars avec cette pression. Elles travaillent pour assembler leurs jeux rapidement et bien débuter la saison dès le premier tournoi.”

“Je pense que si une paire comme celle-ci commence bien la saison, il sera ensuite très difficile d’atteindre son niveau pour les concurrentes. Lorsque les deux vont prendre de la confiance, elles seront très difficiles à battre.”

Salazar Triay World Padel Tour 2021

“La combinaison parfaite”

“Je pense que Gemma va poursuivre avec la maîtrise qu’elle a montrée lors de ce second semestre, en essayant de couvrir beaucoup de terrain, d’être décisive avec son smash -qu’elle a réussi à faire vraiment progresser en 2020. Je pense que sa progression a vraiment été flagrante lorsque son smash est devenu un peu plus “piquant”.”

“Si Gemma joue avec sa liberté et Alejandra avec ce mélange de précision et de puissance qui la caractérise, notamment lorsqu’elle va vers l’avant avec son coup droit, c’est la combinaison parfaite pour donner une paire explosive, une paire qui gagne.”

Selon Seba Nerone, Alejandra Salazar et Gemma Triay sont donc les grandes favorites du circuit féminin. Mais attention, la concurrence sera rude, avec les jumelles Alayeto, les Martas, et d’autres paires très prometteuses, comme celle formée par Lucia Sainz (n°1 avec Gemma l’année passée) et Bea Gonzalez (joueuse la plus prometteuse du circuit), ou encore Ariana Sanchez et Paula Josemaria !

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.