Parlons aujourd’hui de l’échauffement au padel. Après avoir passé une semaine auprès des meilleurs joueurs du monde à Marbella, il nous paraissait intéressant d’aborder le sujet.

Paquito Navarro, Juan Martin Díaz, Coki Nieto, Marta Ortega ou encore Ari Sánchez pour ne nommer qu’eux. Tous ces joueurs nous ont régalés durant cette semaine de championnats d’Europe à Marbella.

Outre le fait qu’ils soient très bons sur la piste, ils sont également très “professionnels” durant leur phase d’échauffement.

Et pour nous, Marta Ortega est certainement la joueuse la plus stricte avec la préparation de son corps.

Avant toute chose il est important de connaître son corps, en faisant des mouvements identiques avant les matchs. Les frappes de balles, les changements de direction, les reprises d’appuis, tout ceci à vitesse lente, et vous apprendrez à vous placer suivant chaque situation. Ce cheminement est lent mais il vous permettra d’être efficace sur chaque mouvement réalisé.

Monter en température

C’est le but de l’échauffement. Faire que votre corps soit à la bonne température pour aborder un match ou un entraînement.

Allez-y petit à petit. Les articulations de la partie basse du corps puis remontez jusqu’au cou. Cette routine vous permettra de détecter une tension, une contracture, que vous pourrez faire disparaître ou atténuer afin d’éviter une possible blessure.

Ensuite mettez-vous en route en trottinant et en réalisant des mouvements plus amples des jambes, avec des balanciers frontaux et latéraux, et des bras avec les épaules.

Nombre de joueurs utilisent les élastiques. C´est un matériel efficace qui permet, dans un espace restreint, de préparer votre corps à l´effort.

La situation de match

C’est la dernière étape de votre échauffement avant de prendre la pala.

Réalisez sans matériel les déplacements que vous aurez à effectuer. Des courses avant-arrière, des déplacements latéraux, des rotations, des volées, des bandejas… Tout ceci à vitesse régulière au début puis à grande vitesse. Ces mouvements vous permettront également de mieux gérer votre technique et surtout apprendre à positionner votre corps.

Enfin, prenez la pala et faites ces mêmes mouvements. Ce sera le point ultime avant d´impacter la balle.

L´échauffement avec balle

Avec votre partenaire ou un sparring partner, échauffez-vous en faisant des gammes. Coup droit contre coup droit, revers-revers, sorties de vitres, volées, bandejas… tous ces coups que vous venez d´échauffer “à vide” et que vous allez réaliser durant votre match. Commencez de façon lente puis accélérez les jambes pour terminer à plein régime.

En piste

Ça y est, vous êtes chaud ! Votre corps est prêt pour l´effort. Ces 5 minutes de prise de connaissance avec vos adversaires ne sont ni une épreuve de puissance pour montrer qui sera le plus fort, ni un moment sur lequel vous allez pouvoir vous appuyer pour un échauffement parfait.

C´est juste une prise de repères avec la piste, vos adversaires, les balles, et les conditions météorologiques.

Conclusion

Nous sommes bien conscients que ce type d´échauffement n´est pas simple à réaliser et parfois, nous n’en avons tout simplement pas envie… Mais dites-vous que des professionnels comme Marta Ortega réalisent ce type d´échauffement à chaque fois, et ce plusieurs fois par jour si nécessaire.

Un bon échauffement couplé à une hygiène de vie soignée, ne serait-ce pas la clé du succès ?

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.