Le World Padel Tour (WPT) est le circuit professionnel de padel de référence au niveau international qui réunit les meilleurs joueuses et joueurs du ranking WPT. Les premiers tournois du World Padel Tour apparaissent en 2012.

L’organisation des événements est gérée par SETPOINT EVENTS S.A., une filiale de la société mère de S.A. DAMM, une enseigne qui produit de la bière en Catalogne.

Internationalisation du World Padel Tour

Chaque année, entre 15 et 20 tournois de padel sont organisés, majoritairement en Espagne. Des points sont distribués à l’issue de chacun des tournois, pour ainsi établir le classement WPT. Le mécanisme est comparable à celui de l’ATP en tennis.

L’édition de 2020 prévoyait un record en nombre d’étapes (22), et une internationalisation des tournois avec des rencontres en Italie, Suède, Belgique, Mexique, ou encore au Qatar. Malheureusement, seule la première étape a pu être disputée normalement à Marbella : toutes les autres étapes ayant été suspendues avec l’expansion du COVID-19 dans le monde. Aujourd’hui, la reprise s’est effectuée à huis clos.

Les dotations financières

Le tableau ci-dessus correspond aux sommes de récompenses tournoi reversés par le World Padel Tour aux joueurs. Le montant de ces sommes dépend du résultat du joueur, et du type de tournoi (Master, Open ou Challenger).

La paire qui a perçu la plus grande somme sur l’année 2019 est composée de Juan Lebron et Paquito Navarro, qui ont empoché 58 972 € chacun grâce à leurs résultats sur le WPT. Il faut noter que près de la moitié de cette somme est reversée aux impôts.

Seuls les meilleurs joueurs mondiaux, qui réussissent à obtenir de très bons résultats de manière régulière, gagnent bien leur vie.

Ces joueurs sont souvent ceux qui peuvent dégager des revenus élevés des sponsors et des contrats publicitaires. Suivent ensuite les joueurs qui se trouvent au-delà de la dixième place au classement WPT qui parviennent à financer leur carrière de sportif de haut niveau grâce à leurs résultats, et à leurs contrats publicitaires (bien moins élevés que ceux du top 10).

Enfin, la grande majorité des joueurs, qui n’ont pas la chance de dégager autant de revenus, se retrouvent en situation financière délicate. Le soutien d’une fédération devient capital.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.