Les technologies sont nombreuses aujourd’hui pour améliorer la récupération et la guérison des sportifs. On peut par exemple fixer des tendons, diminuer une charge rotulienne grâce à des attelles. Les compléments alimentaires pour améliorer la récupération et le rendement sont aussi de plus en plus généralisés chez les sportifs.

Stéphane Penso revient sur ce fameux silicium organique : coup marketing, remède miracle ? 

Aujourd’hui, nous allons parler du silicium organique, dont l’objectif est d’activer et d’accélérer le processus de régénération interne, et de ce fait consolider la réhabilitation.

Le silicium organique, qu’est-ce que c’est ?

C’est un oligo-élément présent dans l’organisme et dans certains végétaux. C’est l’un des éléments les plus présents dans la croûte terrestre après l’oxygène. Il est important pour le système immunitaire ainsi que le maintien d’une bonne santé osseuse. Son action permet de fixer le calcium et de lutter  contre la déminéralisation osseuse. Il soulage diverses affections osseuses, articulaires et cutanées. Notre corps contiendrait normalement 7 grammes de silicium organique, mais notre alimentation actuelle de par la culture moderne est pauvre en nutriments et cela impacte directement notre santé.

Le silicium organique a fait ses preuves en corrigeant les carences ou excès en nutriments qui déclenchent de nombreux problèmes chroniques, qui seront par la suite handicapant et surtout très longs à guérir.

Quelle est sa réelle utilité ?

Les sportifs ont toujours été confrontés aux problématiques liées aux blessures,ça ne date pas d’hie ! Il existe, comme nous l’avons dit précédemment, des méthodes de guérison adaptées pour chaque blessure. Cependant, dans certains cas précis les douleurs qu’elles soient réelles (ou fantômes) subsistent, et créent une forme de frustration auprès des sportifs qui ne voient plus le bout du tunnel.

Les professionnels de santé font donc face à des sportifs en totale perte de confiance, et qui, par état de désespoir n’hésitent pas à continuer leurs entraînements sans prendre en compte les douleurs qui s’ensuivent.

Or, le principe de base de n’importe quel thérapeute est de trouver et de renverser l’ORIGINE du problème. 

Étant donné que notre organisme nécessite un certain apport en nutriments lorsque l’on produit la moindre activité, imaginez ce dont il a besoin après un effort soutenu. C’est donc là qu’intervient le silicium, plus complet que les protéines classiques et qui va stimuler la production de collagène. Le collagène étant une des protéines fibreuses essentielles des composants du tissu connectif qui forment de forts faisceaux de fibres, il permet de renforcer toutes les articulations, les os etc..

Corps humain silicium

Le silicium est un ingrédient actif qui aide à maintenir une bonne forme générale, ce qui en fait un allié de choix pour les athlètes qui veulent donner le meilleur d’eux-mêmes. Si nous parvenons à maintenir des niveaux suffisants de cet élément dans notre corps, nous obtiendrons une plus grande élasticité de nos tissus et de nos articulations. Le silicium agit très positivement sur les membranes cellulaires, les rendant moins vulnérables et retardant ainsi le vieillissement de celles-ci.

Quand et comment le prendre ?

Le silicium organique (idéalement liquide) est une solution qui est prise environ 10 minutes avant un repas et qui aide à produire jusqu’à 20 % de collagène en plus, ce qui permet d’obtenir plus d’élasticité, de flexibilité, de soulager la fatigue, d’améliorer l’oxygénation et d’aider à se détendre. Il n’y a pas vraiment  de dose recommandée du silicium sous forme de complément, mais il est communément admis de prendre 2 x 15ml  par jour sous forme de cure (quand la bouteille est finie attendre au moins 3 semaines avant d’en refaire une autre).

Il a été prouvé que le Silicium Organique renforce le système immunitaire (le silicium déclenche la fabrication des antigènes et des anticorps du système immunitaire et prévient le vieillissement cellulaire. Mais il bénéficie également d’une fonction antidouleur et anti-inflammatoire (son action analgésique permet de soulager certaines douleurs telles que les crampes et contractures, déchirures musculaires, contusions et hématomes). Son utilisation à l’heure actuelle n’est limitée qu’à l’échelle des avertis et des sportifs de haut niveau, mais il ne serait pas décadent de voir ce complément se répandre à une échelle plus large dans les années à venir.

Fan de padel, Stéphane est devenu le testeur officiel de la planète padel en Europe. Tout passe par ses mains expertes. Grâce à sa grande expérience dans le monde de la raquette, il est capable de vous scanner le matos de la tête aux pieds !