Très récemment, le Chili a été au cœur de l’info avec l’histoire de Federico Chingotto bloqué pendant les fêtes à cause d’un test positif au coronavirus alors qu’il devait jouer une exhibition. Mais la vraie info est que le padel au Chili est en train de prendre une autre dimension.

L’évolution du padel mondial semble être un cours d’histoire du collège. Nous avons les pays développés, les pays en voie de développement (BRICS) et les pays sous-développés. Il faudrait désormais ajouter le Chili à la catégorie des pays en voie de développement, avec la Suède, l’Italie, le Portugal et d’autres.

Le secteur privé donne l’impulsion

“Cela fait longtemps que l’on joue au padel au Chili, mais ça a vraiment augmenté avec la pandémie. Ce fut l’un des premiers sports à pouvoir reprendre.”, nous explique Joaquín Aguad, joueur de padel depuis de très nombreuses années au Chili. Ses paroles nous rappellent la situation de l’Italie qui a connu un boom avec la pandémie.

“On voit de très nombreux clubs ouvrir, toujours plus d’évènements. Mais l’impulsion est vraiment privée. C’est aussi son côté rentable économiquement qui aide le padel à se développer.”

C’est la raison pour laquelle les marques voient en ce pays d’Amérique du Sud un gros marché potentiel. De plus en plus d’évènements permettent aux Chiliens de voir les célébrités du padel.

“Nous n’avons jamais vu une croissance aussi agressive que celle du padel. Actuellement, il y a 15 000 joueurs actifs, environ 500 courts disponibles et dans les clubs la demande a augmenté d’environ 300% entre 2018 et 2021”, appuie Fanny Espinoza, représentante de Drop Shot au Chili.

 

Entrainer les joueurs de demain

“Au niveau de la fédération ce n’est pas assez développé. Elle n’a pas assez de moyens, et c’est pourquoi nous n’avons pas de circuit national. Cela retire du professionnalisme à ce sport. C’est vrai que la fédération fait des efforts en essayant d’organiser des compétitions mais à ce niveau là le chemin est encore long. Les alliances avec les autres fédérations ont été très bonnes pour pouvoir jouer des tournois FIP.”, poursuit Joaquín Aguad.

Il est vrai que nous voyons de plus en plus de joueurs chiliens sur l’APT Padel Tour, ou sur le World Padel Tour avec notamment Javier Valdes, mais Joaquín le sait, ce sont les enfants d’aujourd’hui qui feront les champions de demain.

“Sur le plan professionnel, ils nous manque encore des choses pour l’instant. Nous avons de très bons joueurs mais ils ne s’entrainent pas assez. Maintenant les tout petits commencent à jouer, et je pense que dans quelques années certains d’entre-eux pourront être professionnels.”

Une exhibition avec Juan Lebron

Du 11 au 12 janvier aura lieu  le “Pala Tour Fest”, un évènement de padel chilien qui comptera avec la présence du numéro 1 mondial, Juan Lebron. Plusieurs autres joueurs tels que Federico Chingotto, Luciano Capra, Miguel Lamperti, Juan Martin Diaz, Lucas Campagnolo et Javier Valdes feront également le show.

juan lebron

“Vous ne pouvez pas rater ça, je vais être avec d’autres grands joueurs. Cela va être un événement incroyable et c’est la première fois que je vais au Chili, donc nous allons profiter de cette opportunité”, déclare Lebron dans une vidéo sur les réseaux sociaux.

 

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Il est le monsieur international de Padel Magazine. Vous le verrez souvent sur les différentes compétitions internationales, mais aussi sur les grands évènements français.