Nous vous en parlions il y a peu : la Fédération espagnole de padel (FEP) et le World Padel Tour ont trouvé un accord pour lancer une nouvelle catégorie de tournois, les WPT Next.

Cependant l’Association des Joueurs Professionnels de Padel (PPA), présidée par le numéro 1 mondial Alejandro Galan, n’apprécie pas cette union entre WPT et FEP et elle a tenu à rendre public son désaccord vis-à-vis de ce projet par le biais d’un communiqué de presse.

La Fédération espagnole de padel répond à la PPA

La réponse de la Fédération espagnole de padel n’a pas traîné et l’institution ibérique a tenu à rectifier certains points:

1- En premier lieu, nous respectons l’opinion de ce collectif. Néanmoins nous ne ne partageons pas les arguments énoncés dans le communiqué publié hier.

2- Afin de préciser l’information inexacte émise par la PPA, nous rappelons que dans le cadre de la FEP, l’accord avec le circuit du World Padel Tour a non seulement été souscrit par la propre Fédération mais il a été également signé par 15 des 18 fédérations territoriales.

3- Cet accord entre la FEP et les 15 territoires avec le World Padel Tour encadre la volonté de liberté que proclame la PPA afin que les joueurs professionnels puissent choisir les circuits auxquels ils veulent participer. Cette nouvelle proposition a pour but d’améliorer et de développer l’offre en terme de compétition et ainsi proposer plus d’options sous l’égide de la FEP et des 15 fédérations territoriales. De plus cela sera fait de manière égalitaire, pour que les récompenses distribuées soient les mêmes pour les Messieurs et pour les Dames. Les sportifs peuvent ainsi participer ou non à un tournoi librement mais prétendre empêcher qu’il y ait plus de compétitions à disposition n’est pas cohérent avec le message “padel libre” qu’ils défendent depuis quelque temps.

4- Concernant les affirmations provenant de la PPA sur la nécessité que la FIP valide les décisions de la FEP, il convient une nouvelle fois d’apporter quelques corrections à ces propos. La FEP est intégrée au sein de la FIP. Néanmoins l’institution, tout comme les fédérations territoriales, est une organisation indépendante et autonome, qui peut passer des accords qui lui semblent bénéfiques pour le padel en Espagne. Rappelons aussi que le padel fédéré va bien plus loin que le secteur professionnel. Il regroupe les clubs, les sportifs amateurs, professionnels, les vétérans ainsi que les juges arbitres.

5- Le 12 avril dernier, les représentants de l’association se sont entretenus avec les dirigeants de la FEP ainsi que des différentes fédérations territoriales. Cette réunion s’est réalisée cinq mois après la constitution de ladite association. Jusqu’ici aucun contact n’avait été pris avec la FEP, et aucune présentation officielle du collectif n’a été faite.

6- La réunion avec la PPA fut un premier contact entre l’association, la FEP et les institutions territoriales en vue de trouver un accord avec le World Padel Tour afin de promouvoir une nouvelle catégorie de compétitions. Bien entendu les doléances des joueurs ont été entendues mais ce n’est pas le seul facteur qui a pu être pris en compte au moment de prendre une décision.

7- Au sein de la FEP nous ne comprenons pas les appels de PPA à un consensus, du fait que l’association n’a à aucun moment mis au courant la Fédération espagnole, ne serait-ce qu’à titre informatif, de ses négociations avec la Fédération internationale de padel et QSI pour développer un nouveau circuit qui rappelons-le sera géré par une entreprise privée créée récemment.

8- Dû au litige entre l’entreprise organisatrice du circuit professionnel et un groupe de joueurs, du point de vue de la FEP nous entendons que les relations entre les parties se soient dégradées. C’est à l’institution en question de mettre fin au problème et de trouver une solution viable. Cependant le World Padel Tour a déjà organisé toute une série de tournois sur le territoire espagnol pour cette saison auxquels les joueurs liés contractuellement au circuit devront participer.

9- Depuis la FEP c’est avec grand étonnement que nous constatons l’affirmation apparue dans le communiqué provenant de la PPA sur le fait que ” il est encore plus incompréhensible que la FEP demande à des fédérations d’autres pays de s’unir à cette initiative, sans la validation de la Fédération internationale de padel, dont la FEP est elle-même membre”. Aucun contact n’a été pris avec une fédération internationale afin de trouver un accord avec le World Padel Tour. Il convient aussi de rappeler que la FEP n’a aucune obligation de faire valider par la FIP les accords, négociations ou autre décisions prises.

Enfin nous invitons la PPA et son Président Alejandro Galan à mettre en place une stratégie basée sur le dialogue et la coopération. Concernant le champ d’action de la Fédération, nous continuerons à parier sur la formation et le développement des jeunes espoirs en Espagne ainsi que sur notre volonté d’améliorer l’offre en termes de services et compétitions pour les sportifs toutes catégories confondues, les clubs et les juges arbitres.

Le communiqué original

Vous trouverez ci-dessous la version originale en espagnol de ce communiqué publié par la FEP à l’Association des Joueurs de Padel Professionnels (PPA)

Sébastien Carrasco

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.