Le padel a connu un boom sans précédent en Suède, et la Norvège voudrait suivre les pas de son voisin scandinave. Padel Magazine rencontre Jan Kvalheim et Bjørn Maaseide, deux des fondateurs d’Inter-Padel.

“98% des Norvégiens ne connaissent pas le padel”

Lorenzo Lecci Lopez : Quelle est la situation du padel en Norvège ? Pouvez-vous me donner des chiffres ?

Jan Kvalheim: “Le padel est une nouveauté en Norvège, et il y a actuellement environ 75 courts en Norvège, la plupart d’entre eux étant des courts indoor. Il y a maintenant beaucoup de gens qui veulent ouvrir des centres de padel et nous pensons qu’il y aura environ 200 courts avant 2022. Nous espérons qu’Inter Padel aura 8 à 10 centres avant 2022, avec environ 75 courts.”

“Chez InterPadel, nous sommes 6 personnes avec des compétences différentes et nous avons tous la passion du padel ! Notre objectif est de devenir la plus grande chaîne de padel en Norvège – puis dans les pays nordiques – et aussi en Europe, d’ici quelques années.”

Lorenzo Lecci Lopez : Le développement est incroyable en Suède, de quoi avez-vous besoin en Norvège pour atteindre la même situation ?

Bjørn Maaseide: Le padel est très peu connu ici en Norvège, donc nous avons un énorme travail de marketing devant nous. 98 % de la population ne sait pas ce qu’est le padel.”

“Un de nos objectifs avec InterPadel est de faire connaître le padel à 50 % de la population avant 2022. Beaucoup d’entre nous, qui créons des centres de padel en Norvège, sommes allés en Suède et avons vu comment ils ont développé ce sport, nous avons donc beaucoup appris d’eux. Avec InterPadel, nous allons également nous tourner vers le marché nordique et probablement aussi vers le reste de l’Europe.”

Kvalheim and Maaseide and InterPadel Leto

InterPadel pour amener le padel en Norvège

Lorenzo Lecci Lopez : Souhaitez-vous organiser un tournoi WPT pour donner plus de visibilité au padel en Norvège ?

Jan Kvalheim: InterPadel a prévu d’organiser les championnats nationaux dans nos centres, et nous aimerions organiser un événement WPT à l’avenir. Trois d’entre nous sont d’anciens athlètes – et d’anciens champions du monde (cyclisme et beach volley) – et nous voulons que le public norvégien puisse voir le meilleur du padel international.”

“En 2009, nous avons organisé les championnats du monde de beach-volley à Stavanger, en Norvège, avec 101 000 billets vendus – nous avons donc les connaissances et l’expertise nécessaires pour organiser de grands événements.”

“Certains d’entre nous vivent à l’étranger depuis de nombreuses années et nous disposons d’un grand réseau international, que nous voulons utiliser pour développer ce sport en Norvège, en Scandinavie et en Europe. Thor Hushovd vit à Monaco depuis près de 10 ans. J’ai vécu en France pendant 7 ans et en Italie pendant 1 an. Bjørn Maaseide a vécu en France pendant 1 an et aux États-Unis pendant 2 ans.”

Lorenzo Lecci Lopez : Êtes-vous optimistes quant à l’avenir du padel en Norvège ?

Bjørn Maaseide: “Oui, à 100 % ! Le padel a le potentiel pour obtenir le même succès en Norvège qu’en Suède. InterPadel veut avoir les meilleurs centres, les meilleurs terrains, la meilleure ambiance – et la qualité est très importante pour nous. L’un d’entre-nous a créé avec Sats 75 centres d’entraînement/gym en Norvège (250 dans les pays nordiques, ce qui en fait l’une des plus grandes chaînes de salles de sport en Europe) et nous utiliserons cette expérience pour développer notre chaîne de padel.”

InterPadel Leto #2

La fédération de tennis qui se “padelise”

Lorenzo Lecci Lopez : En Norvège, la fédération de tennis a la délégation du padel. Comment la fédération norvégienne est-elle organisée ?

Jan Kvalheim: “Le padel est entré dans la fédération norvégienne de tennis en 2015, mais ce n’est que la dernière année où ils se sont concentrés sur le padel.”

La fédération norvégienne de tennis a été jusqu’à présent l’organe directeur du padel. Une personne de son organisation travaille à 15 % sur le padel, mais on dit que ce pourcentage passera rapidement à 80-100 % en 2021.”

“Deux d’entre nous (Kvalheim/Maaseide) avons joué au beach-volley de 1991 à 2000 et nous avons amené le beach-volley ici en Norvège. Personne n’avait entendu parler du beach-volley en Norvège lorsque nous avons commencé, nous avons donc rapidement compris que nous devions collaborer avec les médias pour promouvoir notre sport. Le fait d’avoir cette expérience de la promotion d’un nouveau sport en Norvège sera important dans ce processus.”

Thor Hushovd, qui est actionnaire et membre du conseil d’administration d’InterPadel, a remporté dix étapes du Tour de France et est champion du monde 2010. Il vit en France et à Monaco depuis de nombreuses années et a fait beaucoup de recherches sur le padel dans le sud de l’Europe et en Suède, grâce à son réseau.”

Lorenzo Lecci Lopez : Quelle est votre relation avec la fédération norvégienne de tennis ?

Jan Kvalheim: InterPadel entretient d’excellentes relations avec la fédération norvégienne de tennis et nous avons pris rendez-vous avec elle dans le mois qui vient pour voir comment nous pouvons collaborer à la croissance du padel en Norvège. Dans nos propres centres, nous voulons créer des clubs pour les membres et ces projets seront également importants pour la fédération, nous allons donc collaborer avec eux sur ces questions.”

 

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.