Le Padel est un sport créé en 1969 par le Mexicain Enrique Corcuera, exporté en Espagne par le Prince Alfonso de Honhenlohe, dans sa résidence située à Marbella à la fin de 1974, résidence où Honhenlohe a modifié les dimensions du terrain et instauré les premières règles.

1985 : le padel se professionnalise

En 1975, le millionnaire argentin Julio Menditegui est fasciné par le padel qu’il rencontre à Marbella et l’importe dans son pays d’origine. En Argentine le padel est très bien accueilli et il séduit vite de nouveaux pratiquants. C’est à partir de 1985 qu’il se tourne vers la professionnalisation avec l’arrivée de sponsors et l’organisation de tournois toujours plus nombreux.

Lors de la saison 1986 – 1987, les frères argentins Javier Maquirriain et Gustavo Maquirriain deviennent le premier binôme à occuper la première place du classement professionnel de padel. L’année 1988 restera dans l’histoire comme le premier championnat hispano-américain qui s’est tenu dans la ville de Mar del Plata (ARG), opposant en finale les frères Maquirriain à Alejandro Lasaigues – Horacio Alvarez Clementi, tous représentants de l’Argentine.

La saison suivante, le duo Lasaigues – Álvarez est proclamé champion de la deuxième édition du tournoi hispano-américain et conserve la tête du classement pendant deux saisons (1989-1990). Le début des années 90 commence avec le parrainage de Coca-Cola sur le circuit mondial, dominé par le nouveau binôme Javier Maquirriain et Roberto Gattiker.

Les sponsors ont le “pouvoir” de réunir les meilleurs joueurs

Premier championnat du Padel , Espagne 1992

L’année 1992 commence par la formation d’une nouvelle paire qui va régner sur le circuit mondial de padel pendant plus de six ans. La société de vêtements sportifs Topper a offert un contrat à Alejandro Lasaigues et Roberto Gattiker pour qu’ils forment un duo en or. La même année, le premier championnat du monde par pays de padel a lieu à Madrid et à Séville. Un championnat remporté par l’Argentine et Gattiker et Lasaigues s’adjugent l’Open contre Javier Maquirriain et Pablo Rovoletti.

Crédit vidéo : YouTube Padel Hoy

La deuxième édition du championnat à Mendoza, Argentine (1994) et la troisième édition à Madrid, Espagne (1996), ont également été remportées par le couple Lasaigues – Gattiker. Le début de la saison 1998 est marqué par la séparation entre ces deux joueurs et marque une rupture dans la nouvelle ère du padel moderne.

Le championnat de cette année-là se joue à Mar del Plata, en Argentine, et oppose les couples Roberto Gattiker – Cristian Guitierrez à Juan Martin Diaz – Alberto Rodriguez. Le titre revient au duo Gutierrez – Gattiker.

Retour à la mère patrie

Les années 2000 ont apporté avec elles la modernisation du sport, en se concentrant sur l’Espagne et en encourageant la migration des joueurs latino-américains vers l’Europe. Cet effet génère une plus grande visibilité internationale et favorise la pratique du padel dans plus de 30 pays au monde.

Lors de la saison 2001, le nouveau duo composé de Juan Martin Diaz et Fernando Belasteguin devient numéro 1, réalisant des points de pure folie et dépassant le niveau qui avait été vu auparavant.

Padel Pro Tour

Début 2005, un nouveau projet est lancé. Il vise la création du plus important circuit professionnel de padel au monde. Il est parrainé par le groupe des organisateurs de tournois de Padel, l’Association des Joueurs de Padel Professionnels (AJPP) et l’Association Espagnole de Padel Féminin (AFEP). Les tournois démarrent officiellement au début de la saison 2006 et assure la présence des 60 meilleurs joueurs du moment.

Le circuit est géré par Padel Pro Tour, une organisation à but non lucratif, qui est responsable de la distribution des prix, de l’accréditation du tournoi et du respect des règles du padel.

Ouverture sur le territoire sud-américain

Jusqu’à la saison 2009, la grande majorité des tournois avait lieu en Europe, plus précisément en Espagne. En 2010, le circuit a organise ses premiers tournois hors d’Europe, avec deux tournois promotionnels à Mendoza (ARG) et San Luis (ARG), ainsi qu’un tournoi officiel à Mar del Plata (ARG) pour lancer la saison. Ce circuit est composé de 17 tournois en Espagne plus le Master final à Madrid.

En 2011, la société de paris en ligne Bwin entre dans le monde du padel et devient le principal sponsor de la nouvelle compétition appelée Bwin Padel Pro Tour. Dans cette saison de padel, les duos les plus performants sont Juan Martin Diaz – Fernando Belasteguín et Juani Mienes – Pablo Lima dans la catégorie masculine. Chez les femmes, Carolina Navarro – Cecilia Reiter et Iciar Montes – Patricia Llaguno sont en tête du classement.

World Padel Tour

Ce nouveau circuit est le remplaçant du Padel Pro Tour. Créé en 2012, il regroupe les mêmes organisateurs que son prédécesseur, mais est géré par la société SetPoint Events SA, liée à SA Damm (Estrella Galicia). Cette compétition suit les règles de la Fédération Internationale de Padel (FIP).  En moyenne, le circuit est composé de 15 à 20 tournois par an, plus le Master, un tournoi qui réunit les 8 meilleures paires du ranking à la fin de la saison.

International Padel Tour

En réponse à la création de ce circuit privé, le monégasque Fabrice Pastor (Montecarlo International Sports) tente en 2013 de créer un circuit à portée plus internationale. Il propose souhaite regrouper les meilleurs joueurs du monde et disputer des tournois sur les cinq continents.

Ce projet meurt en 2018 lorsque le WPT signe un contrat avec les meilleurs joueurs jusqu’en 2023.

APT Padel Tour

En 2019, Fabrice Pastor crée un nouveau circuit de padel, prévu pour démarrer à la saison 2020, mais retardé à cause de la pandémie de Covid-19. Cette fois-ci, Fabrice a le soutien de la Continental American Padel Federation (CAPF) et plus tard, en 2021, il trouve un accord avec la Fédération Européenne de Padel (FEPA) pour que l’APT débarque en Europe.

Actuellement, dans le monde du Padel, il existe deux circuits de très haut niveau qui regroupent les meilleurs joueurs du padel au monde. Le circuit du World Padel Tour et de l’ATP Padel Tour. Ces deux circuits gèrent leur propre système de notation pour effectuer le classement et ne sont pas liées d’une manière ou d’une autre.

Les colombiens aiment le padel ! Alors oui, nous ne sommes pas les meilleurs, mais le principal est d’y participer. Vous l’avez compris, je suis le chico qui vient de Bogota et j’ai bien l’intention de marquer le padel de mon emprunte avec Padel Magazine.