Emu jusqu’aux larmes, durant toute la semaine à Mendoza, de jouer devant ses fans argentins et un public en liesse, Fernando Belasteguin n’a pas eu la défaite amère après avoir pourtant manqué une balle de match lors d’une finale de près de trois heures, dimanche face à Pablo Lima et Franco Stupaczuk.

Devant plus de 11 000 spectateurs qui l’ont ovationnée après le match, la légende de Pehuajó a rendu hommage aux vainqueurs, au public, à son jeune partenaire Arturo Coello… et surtout au padel !

« Je veux d’abord féliciter Pablo et Franco, parce que nous avons fait ensemble un grand match. Comme ils ont dit, cela s’est joué à deux points près et la victoire aurait pu revenir à l’une ou l’autre équipe. J’ai la sensation que c’est surtout le padel qui a gagné lors de cette finale de rêve et j’espère que ce ne sera que la première édition des innombrables qui se tiendront ici à Mendoza. Nous avons vécu une journée record et un tournoi record et ça c’est grâce à vous tous. »

Fernando Belasteguin à l’issue de la finale du Premier Padel P1 de Mendoza, en Argentine.

« Je dois vous remercier pour tout le soutien et l’amour que je reçois à chaque moment que je passe ici en Argentine et je veux continuer à faire tous les efforts pour pouvoir continuer à disputer de tels tournois devant vous et à le faire aux côtés de jeunes de 21 ans [Ndlr : dit-il en désignant son coéquipier], ce que j’apprécie énormément. Maintenant il est temps de se reposer, retourner à l’entraînement et continuer à jouer comme je l’ai fait durant toute ma vie. Et je veux encore féliciter Pablo et Franco pour le grand match qu’ils ont livré et vous remercier encore tous. »

jérome arnoux journliaste

Après 40 ans de tennis, Jérôme tombe dans la marmite du padel en 2018. Depuis, il y pense tous les matins en se rasant… mais ne se rase jamais pala en main ! Journaliste en Alsace, il n’a d’autre ambition que de partager sa passion avec vous, que vous parliez français, italien, espagnol ou anglais.