4PADEL, le premier réseau de padel français, n’a que 6 mois d’existence. Pourtant, il a pris très rapidement une place de premier plan dans le paysage du padel national. Des P100 au P2000, le 4PADEL ne souhaite pas être catalogué dans une case. Bien au contraire.

Guillaume Debelmas, l’un des 3 fondateurs du groupe le FIVE et Thomas Dulion, le responsable Padel – 4PADEL sont revenus sur la politique du 4PADEL et sur son actualité padelistique en 2019 et 2020.

  • 4PADEL multiplie les événements de padel dans ses centres depuis plusieurs mois.

Thomas Dulion – Nous avons une stratégie événementielle très dynamique. Nous proposons tous les mois, des événements dans le padel via notre réseau. Du 100 au P2000, il y en a pour tous les goûts. Et c’est cela notre marque de fabrique. Il y a quelques semaines, notre P1000 dames au 4PADEL Bordeaux a eu un très beau succès. Mais à côté de cela, nous avions organisé une événement de padel plus loisir qui mélangeait les moins bons avec les meilleurs. Au total, ce sont plus d’une centaine de tournois sur l’ensemble du réseau avec les P100, P250 et P500.

Guillaume Debelmas – On pense souvent aux tops joueuses et joueurs. Mais comme le dit Thomas, on souhaite surtout créer une ambiance entre copains avec des événements où on est là pour s’amuser. L’idée est de couvrir tous les publics.

  • Une académie et une formation 4PADEL

Guillaume Debelmas – 4PADEL  travaille depuis plusieurs mois sur une académie padel propre au groupe que nous allons mettre en place prochainement. On y travaille avec Jorge de Benito depuis un petit moment. A la rentrée de septembre, nous proposerons une formation 4PADEL, pour les joueurs, mais aussi pour les formateurs. On va structurer cette pédagogie autour de la formation padel avec  notre partenaire Babolat qui a une grande expertise dans ce domaine.

Thomas Dulion – Il y  aura du contenu pédagogique qui mixera entre ce qui se fait en France et en Espagne. Et on déploiera  ensuite le concept à partir de la rentrée de septembre prochain.

Guillaume Debelmas – Nous parlons d’un cursus 4PADEL  qui respectera bien évidemment tous les process qu’il y a en cours avec la FFT. Mais on veut avoir notre propre identité : Le concept 4PADEL. Et ceux qui veulent nous rejoindre sont les bienvenus !

  • Babolat et 4PADEL, c’est parti

Thomas Dulion – On est très heureux de signer un partenariat exclusif avec Babolat Padel. C’est un partenaire actif et compétent. Il nous permet d’évoluer et de transformer l’essai dans la concrétisation de nos ambitions réciproques. Dans les mois et années qui viennent, 4PADEL va poursuivre son développement. D’abord en agrandissant certains de ses centres de padel, mais aussi via la création d’autres centres.

Guillaume Debelmas – La marque 4PADEL  a 6 mois. Bordeaux, Metz, Valenciennes… Et c’est loin d’être terminé. A l’image de Bordeaux, on veut transformer nos centres en vrai club de padel. Le club de Strasbourg va passer à 5 terrains indoor, on aura donc un total de 7 terrains de padel avec les 2 outdoor. Le club sera prêt pour le P2000 et l’inauguration en septembre prochain. On va faire des clubs qui se basent sur le modèle de Bordeaux.

Thomas Dulion – La Rochelle arrive derrière. Le centre est complètement saturé. Le club va s’agrandir au plus grand plaisir de la très belle communauté padel que nous avons là-bas.

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.