C’était l’affiche de la journée à l’Open de Cordoba du WPT, et elle n’a pas déçu. Quelques semaines après leur étonnante séparation, Fernando Belasteguin et Sanyo Gutierrez s’affrontaient pour la première fois depuis 2020. Bela avec le talentueux Arturo Coello, et Sanyo avec l’effusif Augustin Tapia !

Tapia/Sanyo supérieurs…au début !

La recette de ce match était parfaite pour un match spectaculaire. Les magies de Bela et Sanyo, chacune associée aux athlètes Coello et Tapia, habitués à sortir par la porte dans de magnifiques échanges.

Le premier set est contrôlé par Sanyo et Tapia qui semblent supérieurs dans le jeu. Bela n’est pas dans son meilleur moment, et Coello ne peut pas imposer son jeu. 6/3

fernando-belasteguin_arturo-coello_sanyo-gutierrez_agustin-tapia_cervezas-victoria-cordoba-open-2021_cuartos__dsc5242-1-1170x658

Le show en personne

Sanyo et Tapia sont dans une grand jour, et le seul moyen de les contrarier est de faire mieux. Arturo et Fernando se démènent sur la piste pour récupérer les smashs de leurs adversaires !

À coups d’échanges plus spectaculaires les uns que les autres, la paire Bela/Coello revient dans le deuxième set et passe devant à 6/5. La puissance de Tapia dans le 12ème jeu nous offre un tie-break !

Fernando Belasteguin et Arturo Coello n’ont pas dit leur dernier mot dans ce match. L’Argentin et l’Espagnol sortent leur meilleure version au meilleur moment, et poussent le match au 3e set ! Pour notre plus grand bonheur… 7/6

23 ans d’écart

Arturo Coello et Fernando Belasteguin sont complètement transcendés. Ils prennent le dessus sur leurs adversaires dans le début du set décisif, et font un premier break crucial.

Dans le 5e jeu du set, Bela et Coello font complètement exploser Tapia/Sanyo. Ils reversent le jeu de service de Sanyo pour finalement s’offrir un double break sur un “punto de oro” irrespirable !

Le troisième set est une démonstration de force d’une paire qui postule pour remporter le titre.

Bela et Coello se qualifient donc pour les demi-finales de ce Cordoba Open 2021. Les deux hommes ont 23 ans d’écart, ce qui rend cette présence dans le dernier carré historique !

tapia sanyo bela coello stats cordoba

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.