Le tennis vit des moments difficiles avec cette crise sanitaire inédite. Mais il vit aussi un moment unique dans l’histoire du tennis français avec 3 françaises qui se succèdent à la première place mondiale sur les 3 dernières années.

Le tennis juniors dames rayonnent

Avec la victoire d’Elsa Jacquemot au 3e tour du Super Bowl et la défaite au même moment de la numéro 2 mondiale, Victoria Jiménez Kasintseva, la française s’est assurée de terminer l’année 2020, à la première place mondiale.

Ce qui permet à la France de rayonner chez les Juniors. En effet, c’est la 3e joueuses françaises à terminer à la première place mondiale en 3 ans. Un évènement incroyable. Clara Burel en 2018 et Diane Paris en 2019 avaient lancé la dynamique. Elsa Jacquemot permet ainsi à la France de rester sur la plus haute marche du podium du tennis junior féminin.

Un avenir plein de promesses

Être championne du monde de tennis peut mener très loin. La plus célèbre d’entre elles, Amélie Mauresmo, peut d’ailleurs en parler, puisqu’elle deviendra la numéro une mondiale juniors en 1996. On connaît la suite de sa carrière exceptionnelle.

Plus récemment, c’est Kristina Mladenovic qui se distingue aujourd’hui sur le circuit professionnel de tennis. Elle avait été la numéro une mondiale en 2009.

On espère que nos 3 récentes championnes de tennis juniors se distingueront sur le circuit professionnel dans les années qui viennent.

Une phrase qui dérange / amuse ?

Le Président de la FFT, Bernard Giudicelli, s’est félicité de ces belles performances de nos françaises avec une phrase qui pourrait faire parler (et qui fait déjà parler !) : “Imaginons qu’on n’y soit pour rien, il s’est bien passé quelque chose tout de même !”

On voit que la politique et les élections sont dans les esprits… Assimiler ces bons résultats à l’actuelle équipe FFT est quand même compliqué à confirmer.

En effet, les performances d’aujourd’hui sont probablement et surtout les résultats des politiques menées par les prédécesseurs. En l’occurrence, Jean Gachassin qui est donc resté à la tête de la FFT de 2009 à 2017. Parfois durement critiqué par les médias, il voit ici sa politique et le résultats de ses équipes se manifester aujourd’hui.

Être président et coachs sont parfois des tâches ingrates…

Voici les propos de Bernard Giudicelli :

Il est 19h à Plantation en Floride. Elsa est devenue n⁰1 mondiale 2020.

Le tennis français au féminin peut afficher un grand sourire.

N° 1mondiale Juniors
2020 : Elsa Jacquemot
2019 : Diane Paris
2018 : Clara Burel
2009 : Kristina Mladenovic
1996 : Amélie Mauresmo
1983 : Pascale Paradis
Imaginons qu’on n’y soit pour rien, il s’est bien passé quelque chose tout de même !

tennis numéros unes mondiales historique

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.