Qui n’a jamais voulu s’essayer à faire un beau “Willy” lors d’un match pour impressionner les copains ou les jolies filles du terrain d’à côté ?

Nous sommes nombreux à vouloir le tenter mais combien réellement le réussissent ?

Nous allons voir aujourd’hui quelques étapes pour pouvoir le réaliser de la meilleure des manières.

Le Willy, un coup spectaculaire

Tout d’abord avant de dévoiler tous les secrets de ce geste esthétique mais aussi hyper spectaculaire quand il est correctement réalisé, il convient de revenir un peu sur son histoire.

C’est lors d’un match de tennis qu’il a été vu pour la première fois.

En effet c’est l’Argentin Guillermo “Willy” Vilas qui serait le premier joueur à avoir réalisé ce geste en 1975. Depuis, pour lui rendre hommage ce coup été baptisé “Willy”.

Au padel, il n’est pas souvent vu lors des matchs pro comme amateurs car il doit être utilisé en dernier recours.
Comme il est difficile à réaliser, les joueurs préfèrent faire une contre vitre ou tenter de défendre la balle très bas.

Quand et comment le réaliser

Tout d’abord, pour que ce coup soit le moins risqué possible, il convient de le tenter uniquement lorsque vous arrivez un peu en retard sur la balle et que celle-ci a déjà rebondi sur la vitre. Si ce que vous cherchez en priorité est à faire le show, quitte à perdre le point, alors laissez libre court à votre inspiration !

Pour la suite, nous profitons des conseils de nos amis de chez Nox :

Pour réaliser correctement un “willy”, il vous faudra vous positionner dos à vos adversaires et fléchir légèrement vos jambes pour gagner en flexibilité.

Ensuite il convient de garder une certaine distance et de bien l’évaluer pour éviter tout malheureux problème tels qu’un coup dans les jambes ou voir ailleurs pour les messieurs.

Enfin une fois lorsque vous serez à l’aise avec ces étapes là, vous devrez prendre une décision sur l’issue du coup que vous êtes en train de réaliser. C’est à dire comment vous allez jouer la balle. Un lob ? un coup bas ?

Pour un lob par exemple attendez bien que la balle soit passée entre vos jambes pour la frapper et vous devrez avoir un geste continu, pour que la balle puisse prendre de la hauteur, et garder la face de votre pala vers le haut.

A contrario pour un coup bas, votre raquette devra être tournée vers le camp adverse avec un mouvement plus droit.

A vous de jouer maintenant, vous détenez toutes les clefs pour impressionner vos adversaires et surtout, prendre un maximum de plaisir sur les pistes !

 

Credit photo: Nox Padel

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.