Le Covid a rendu difficile l’entraînement des joueurs de haut-niveau, mais certains joueurs comme Jeremy Scatena ont trouvé des astuces. Celle de Scat a été de rejoindre son ami Nallé Grinda au Sud-Est des Bahamas, là où le Covid n’existe pas vraiment. Rencontre avec les deux Français.

“Le cadre est idyllique”

“Nous sommes ici sur l’île de Turks and Caicos près des Bahamas. On a construit un cours de padel. Je suis moi-même développeur immobilier donc je construis autour de la maison de famille ici. C’est un cadre idyllique, surtout dans cette période difficile dans le monde entier, car il n’y que très très peu de Covid ici. On peut ainsi aller dans les tournois sans problème.

On va construire un deuxième terrain d’ici deux mois. Cela va nous permettre d’inviter plusieurs joueurs à s’entraîner dans les périodes difficiles”, explique Nallé Grinda.

entrainement nallé grinda jeremy scatena ile bahamas volée revers

Scat : “J’ai pris 9 kilos de muscle”

“Je m’entraîne tous les jours physiquement, je fais beaucoup de musculation j’ai pris 10kg en 60 jours dont 9 kg de muscles. Je fais des séances de cardio sur la plage et quelques paniers de padel tous les jours,” exprime celui qui nous a impressionnés sur le WPT la saison dernière.

Jeremy s’entraîne surtout physiquement ici. Il n’y a pas forcément de joueurs de très haut niveau. Mais il y a des joueurs de bon niveau sur Miami, c’est à 1h15 de vol donc c’est assez facile d’y aller,” confirme Nallé

“Je suis très content d’avoir Scat pendant quelques temps. Jeremy est ici depuis deux mois. Cela lui permet de jouer les tournois à Miami. On s’entraîne et on pense peut-être à faire un autre tournoi sur Miami la semaine prochaine.”

La nouvelle paire française a remporté la semaine dernière le premier Open Miami Bullpadel Cup au Ritz Carlton à Key Biscayne.

Nallé Grinda, de perdre sa jambe à remporter un tournoi de padel

“Je suis très content d’être revenu après cette lourde blessure. J’ai failli perdre ma jambe dans un accident de bateau (nous vous épargnerons les images). J’ai passé beaucoup de temps en réhabilitation. J’ai pris 12 kilos entre l’inflammation et le manque d’activité,” narre le rescapé Nallé.

 “Mais le travail m’a permis de revenir à mon poids d’il y a 15 ans. Cela m’a permis de changer des habitudes alimentaires, et aussi de récupérer beaucoup de vitesse.”

Scat/Grinda sur le circuit français : une vraie option

“On a parlé en rigolant du fait de s’associer vu le niveau qu’on a réussi à produire. S’il n’avait pas de partenaire de bon niveau pour les championnats de France, je pourrais éventuellement jouer avec lui.

“Sortir de ma longue retraite, car ça fait depuis 2010 que je n’ai pas vraiment joué en France, mais il faudrait voir les complications que ça pourrait nous donner au niveau de toutes les phases de qualifications. Mais en tout cas, pourquoi pas, ça pourrait être un challenge sympa“, nous confie Nallé.

Nallé grinda jérémy scatena volée

Scatena, un futur incertain

“Je ne sais pas ce que je vais faire l’année prochaine , l’APT ou le WPT, rien n’est signé ni décidé. Cette inter-saison est très anxiogène car je n’ai pas de partenaire ni pour le circuit international ni pour la France.”

“Mais comme à chaque fois dans ma carrière professionnelle de joueur de padel, c’est quand je suis dos au mur que les meilleures choses m’arrivent. Aujourd’hui rien n’est fait mais si la chance me sourit – et je pense que c’est ce qui va se passer – 2021 sera une grande année.”

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.