Delfina Brea et Tamara Icardo se qualifient pour les demi-finales du World Padel Tour de Santander. L’Argentine et l’Espagnole ont fait tomber la paire n°1 au terme d’un match d’une très grande qualité. Llaguno/Riera ont quant à elles confirmé leur résultat de Vigo.

Brea et Icardo prennent le pas sur Alejandra Salazar et Gemma Triay dès les premiers instants. Les jeux sont très disputés, mais la nouvelle paire du moment fait le break et prend le premier set ! 6/4

Le second set est une grande bataille. Les deux paires se rendent coup pour coup, et personne ne peut éviter le tie-break. L’expérience est souvent déterminante dans les tie-breaks, mais cette fois-ci, c’est la fougue de Brea/Icardo qui fait la différence. Un début de tie-break tonitruant (4 points consécutifs) pour conclure la rencontre en 1h21 : 6/4 7/6. Brea et Icardo sont décidément l’une des sensations de ce début de saison. Elles disputeront demain leur troisième demi-finale sur quatre tournois !

Dans le même temps, Patty Llaguno et Virginia Riera confirment leur excellente forme du moment, en dominant Ari Sanchez et Paula Josemaria, en deux sets également : 7/5 6/4. Les gagnantes du Vigo Open voudront aller chercher leur deuxième finale consécutive demain.

On s’aperçoit que le circuit est plus ouvert que jamais chez les filles, avec les éliminations coup sur coup des têtes de série 1 et 2 !

Désormais, place aux autres affiches : Alayeto/Alayeto vs Ortega/Marrero (non diffusé), et Mesa/Las Heras vs Gonzalez/Sainz, à suivre tout de suite sur YouTube (le lien juste en-dessous). Les joueuses de Jorge de Benito peuvent-elles elles aussi créer une surprise ?

 

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.