ACTUALITÉSL'INFO EN PLUSTournois Padel

Les joueurs boycottent-ils les tournois P100 / P250 ?

Les tournois de padel P100 et P250, seraient-ils boycotter par les joueuses et joueurs de padel ? Après une longue enquête sur les tournois de padel en France, nous nous sommes rendus compte que les tournois de padel de catégorie P100 et P250 (sur 4 catégories dont P500 et les plus relevés P1000) étaient parfois boycottés. Les clubs de padel et organisateurs se posent tous beaucoup de questions, car il est parfois compliqué de comprendre le joueur de padel. Enquête.

Nous avons sciemment supprimé les noms de joueurs et clubs de padel de cette enquête à leur demande.

Plus de joueurs mais moins de joueurs présents dans les P100 / P250 ?

Pas évident sans chiffre officiel, il ne s’agit donc que d’une impression générale des clubs de padel et de certains joueurs. Peut-être d’ailleurs qu’il y a au moins autant de joueurs dans ces tournois P100 et P250 qu’avant, mais le fait qu’il y ait beaucoup de tournois en même temps font que les joueurs sont forcément répartis entre différentes compétitions.

  • N’y-a-t-il pas trop de compétitions ?

C’est une question qui revient souvent chez les joueurs comme dans les clubs.

Peut-être faudrait-il un véritable calendrier de padel validé plusieurs mois avant et avec une interdiction sauf cas exceptionnel d’y toucher ?

On devrait également limiter et ce peu importe les types de tournois, le nombre de tournoi en France.

Par rapport au nombre de joueurs / compétiteurs disponibles, on a parfois bien trop de compétitions.

Globalement, tous les clubs font ce constat. Mais paradoxalement, ces mêmes clubs sont les premiers consommateurs de tournois…

Devons-nous limiter le nombre de tournois organisé par club ? Nous n’y sommes pas favorables. Mais quelques clubs se posent la question.

  • Le joueur intermédiaire, difficile à suivre ?

D’un côté, il souhaite jouer le maximum de matchs et ne pas toujours jouer face à des très/trop bons joueurs dans un tournoi….

Mais en même temps, “le joueur intermédiaire a tendance à se focaliser  de plus en plus sur les P500 et même sur les P1000″.

Le problème ce n’est pas qu’il participe à ces types de tournois (P500 ou P1000), bien au contraire ! Le problème, c’est que le joueur intermédiaire oriente pour ne pas dire pour certains ne participent plus qu’à des grosses épreuves de padel.

Et oui, le constat est simple  : Il y a plus de joueurs de padel, plus de joueurs intermédiaires et pourtant “il est plus compliqué aujourd’hui de faire un tournoi P100 et P250″.

Il y a des clubs qui réussissent néanmoins à bien faire fonctionner les catégories P100 et P250, mais on sent un essoufflement de ces catégories.

Parfois même, on voit des joueurs de padel de niveau débutant / intermédiaire ne pas faire le tournoi du club P100 ou P250 au profit d’une épreuve plus importante plutôt loin et ce constat se marginalise, car du coup les clubs surenchérissent ou proposent une épreuve d’une catégorie supérieure juste après l’annonce d’un tournoi d’un club à proximité. Alors que faire ?

On ne peut pas lutter contre les envies des joueurs, et en même temps on sent qu’il y a parfois chez certains compétiteurs une déconnexion totale entre leur niveau, leur besoin et ce qu’ils vont faire. Et ces mêmes joueurs parfois viennent voir l’organisateur pour lui dire qu’il n’est pas content de s’être pris une fessée dans un P500 ou P1000 et qu’il eut fallu faire autrement…

Aïe, certains joueurs de padel ou des types de joueurs sont pointés du doigt. Mais n’est-ce pas aux clubs et à la FFT de s’organiser pour s’adapter aux humeurs de joueurs ou les joueurs doivent-ils être plus honnêtes avec eux-mêmes ? La réponse se trouve peut-être au milieu.

Que pensent les joueurs de padel ?

Les joueurs de padel semblent plutôt satisfaits des tournois de padel. Mais eux aussi ont des revendications parfois totalement contradictoires…

  • Le problème des points

Sujet qui revient régulièrement : Les 2 premières catégories (P100 et P250) n’offrent pas suffisamment de points. Bilan, pour intégrer le tableau principal d’un tournoi supérieur, c’est parfois très compliqué.

On a intérêt à ne faire que des tournois P500 minimum, même si on n’a pas le niveau car si on perd, on gagne plus de points que si on gagne un P100 par exemple.

Donc ici, il faudrait peut-être revaloriser les catégories inférieures.

L’autre solution serait d’intégrer un poids minimum par catégorie et un poids maximum éventuellement.

  • Le problème du nombre de tournoi pris en compte

Certains clubs et joueurs estiment qu’ils ne devraient pas y avoir “que 10 tournois comptabilisés” pour le classement padel :

il n’y a plus d’intérêt mathématique à faire des tournois P100 P250 et même P500 pour les joueurs puisqu’il y a des tournois P1000 toutes les semaines et même parfois 2 sur un même week-end.

Certains joueurs jouent le jeu en se déplaçant et finalement leurs tournois comptent pour du beurre. Ce n’est pas très encourageant surtout quand on sait que parfois ça coûte cher !

Si on doit faire un bilan : Tous les tournois devraient compter. On devrait encourager les joueurs qui participent aux tournois de padel et ce, peu importe la catégorie jouée et le nombre de tournois joués dans une saison.

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

1 Commentaire

  1. Bonjour,
    J’ai commencé la compétition cette année et je trouve la répartition des points très injuste et la montée au classement vraiment difficile. Je n’ai pas de solutions, mais quelques constats:
    – Quand on vient de nulle part au classement, les poules puis le tableau sont beaucoup plus difficiles que lorsque le classement s’améliore. Donc au départ, non seulement, on est mauvais, mais de plus on vous en demande plus qu’à des moins mauvais. C’est en pratique assez décourageant car on peut rester scotché en bas un moment alors qu’on ne joue pas si mal par rapport à d’autres qui ont franchi ce cut. De plus, on va éviter de se prendre un partenaire NC car on va regalérer à devoir passer. Avec le nombre croissant de compétiteurs, le phénomène va s’accentuer.
    – Sur les 10 tournois que j’ai faits, mon meilleur résultat comptable est un 1/4 en P500: 325 points. Mais franchement, sur d’autres tournois, nous avons gagné des matchs plus difficiles sur des P250 avec moins de 100 points au final
    – Il y a aussi un phénomène de rentiers: quand on est bien classé, on est tableau et on prend des points. Comme cela, j’avais fait mon meilleur tournoi sur le plan comptable à l’époque avec un copain bien classé, nous étions tableau et nous avons perdu au premier tour ainsi que nos 2 match de consolante.
    – Par conséquent, à mon sens, le classement commence à être représentatif du niveau qu’à partir de la 300ème place et ne devient pertinent que pour les 100 premiers
    – Je trouve que le système du tennis est mieux fait car quelquesoit le tournoi, on marque des points en fonction des résultats contre les autres et pas en fonction de ce qu’on lon fait dans le tournoi et surtout du niveau du tournoi.
    – Il y a aussi des différences de niveau très importantes. 3 fois, on sort des poules facilement et on gagne même 2 fois facilement au premier tour, puis on se prend la tête de série 1 ou 2 et ce n’est pas le même monde. Un peu comme si au tennis, on passait de 15/4 à négatif.
    – Avec le nombre croissant de compétiteurs, et le nombre de tennismen qui viennent au padel, il faudrait aussi assimiler plus facilement. Aujourd’hui, seuls les anciens néga sont assimilables. Un ancien 0 va donc partir dernier et va devoir se taper toute la progression avec les biais décrits ci-dessus. Il faudrait pouvoir placer les secondes et troisièmes séries à des classements intermédiaires, par exemple une ancienne 2nde série: 1200 et ancienne troisième série 2000.
    Et perso, je joue pour jouer quelque soit le niveau du tournoi. Je suis content de gagner en P100 et content de jouer contre des top joueurs en me prenant une rouste car j’apprends dans un tournoi huppé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker
X
X