C’est la question que tous les aficionados se posent depuis quelques années : quand le padel deviendra une discipline olympique ?
Et cette interrogation revient de plus en plus depuis les dernières semaines suite à la fin des J.O de Tokyo 2020.

Récemment nous apprenions il y a quelques mois que le padel ferait partie des sports présents aux jeux européens 2023 en Pologne.
La compétition réunira 64 des meilleurs joueurs européens de padel qui s’affronteront en catégories hommes femmes et mixte pendant cinq jours de compétition.
Cette nouvelle est incroyable car c’est un premier pas vers de nouveaux horizons olympiques d’ici quelques années.
Mais aujourd’hui, concrètement, où en sommes-nous concernant le sujet des J.O ?

Des conditions difficiles à remplir

Pour devenir olympique il ne suffit pas qu’un sport soit populaire auprès de millions de fans. C’est un peu plus compliqué en réalité.

En effet pour recevoir la Carte Olympique, la discipline doit remplir toute une série de conditions exigées par le Comité International Olympique et que peu de sports parviennent à décrocher, il faut l’avouer.

Une des conditions les plus rigides est celle de la pratique réelle, c’est à dire dans la catégorie masculine il doit y avoir un minimum de 75 pays sur 4 continents où ce sport se pratique et chez les dames 40 pays sur 3 continents.
Et tout cela bien entendu sous le contrôle d’une fédération internationale.

De plus, il a été décrété que les Jeux Olympiques devront se composer de maximum 28 disciplines, 300 épreuves et 10 500 compétiteurs.

Enfin, les sports postulants devront adopter sur une période de 7 ans le Code Mondial Antidopage qui régit le monde du sport.
Pour pouvoir être acceptés, les candidats devront se plier à la règle 3 ans avant la date de début de la compétition.

public padel fip rise canet en roussillon

 Qu’en est-il du padel ?

Actuellement la discipline compterait entre 6 et 12 millions de pratiquants selon les sources. On parle même de 18 millions de pratiquants. Mais il n’existe pas de chiffres officiels.

On la retrouve dans plus de 90 pays à travers le monde et elle possède à ce jour 51 fédérations nationales.

Bien que ce sport devienne toujours plus populaire auprès du grand public, il est encore en voie de développement et il reste du travail à réaliser.

La première chose serait de résoudre les différents entre institutions qui malheureusement ne rendent pas la tâche facile à la croissance de cette discipline.

En effet entre la Fédération International de Padel et la Fédération Européenne de Padel les rivalités vont bon train et cela affecte l’image du sport.

N’oublions pas que nous parlons de sport et il ne faudrait pas que les enjeux économiques de certains viennent ternir l’âme d’une discipline sportive en plein essor.

Aux yeux du Comité International Olympique, ce flou institutionnel entre FIP et FEPA pourrait peser dans la balance et retarder la validation du padel en discipline olympique.

Pour quand alors ?

Ce qui est quasiment sûr c’est qu’au vue des conditions à remplir et du flou structurel, il y a peu de chances pour que le padel devienne discipline olympique pour les JO de Paris 2024.

Malheureusement pour nous il va encore falloir attendre mais cela permettra à la FIP de solidifier le dossier afin de mettre toutes les chances de son côté pour une éventuelle adhésion en 2028 à Los Angeles.

Bien-entendu ce ne sont que des suppositions mais la tendance est plutôt favorable car l’engouement pour ce sport n’est plus à démontrer et cela aidera grandement à sa nomination.

Si nous devions conclure sur ce sujet nous pourrions dire que le padel a de très grandes chances tout de même de devenir un sport olympique car il remplit la majeure partie des conditions imposées par le CIO mais la question est : quand ? Affaire à suivre…

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.