L’Open de padel des Maldives, qui se déroulera du 27 au 31 janvier 2021, aura également la chance de compter sur la présence de plusieurs joueurs WPT pour une exhibition alléchante.

Un cadre idyllique

Alors que le froid et la neige s’installent durablement sur la majeure partie de l’Europe (jusqu’à -34 degrés enregistrés cette semaine dans les Pyrénées), qui ne rêverait pas de partir sous le soleil des Maldives, dans l’océan Indien pour taper la balle ?

Les très luxueux hôtels Kudadoo et Hurawalhi organisent la “Padel Tennis Week” dans leurs établissements avec en point d’orgue l’Open des Maldives du 27 au 31 janvier 2021.

Un casting de premier plan

Les organisateurs du tournoi ont également prévu des “clinics” chaque jour en compagnie d’un professeur ainsi que des exhibitions où les amateurs auront la possibilité de jouer avec certains des meilleurs joueurs du monde. Et le casting est pour le moins impressionnant, jugez plutôt:

  • Juan Martin Diaz, numéro 1 mondial durant 14 années consécutives de 2000 à 2014 ;
  • Paquito Navarro, numéro 1 mondial en 2019 et actuel 3e mondial ;
  • Les “Marta”, Marta Marrero et Marta Ortega, numéros 1 mondiales en 2019 et actuelle 3e paire mondiale ;

Terrain Padel bleu vu du ciel Maldives Hôtel Kudadoo

L’Asie, nouveau marché pour le padel ?

Ce superbe évènement aux Maldives vient confirmer une tendance forte apparue ces dernières années, avec une volonté très claire d’exporter le padel à l’international. Après des exhibitions un peu partout en Europe (Paris, Londres, Stockholm…) et en Amérique latine (Buenos Aires et Mexico notamment), le padel vise désormais un nouveau public et a, pour ce faire, envoyé ses meilleurs représentants. L’avenir nous dira si la présence, entre autres, du roi des réflexes Juan Martin Diaz, suffira à susciter de nouvelles passions de l’autre côté du globe.

Alors si vous avez la chance de vous trouver sur place, n’hésitez pas à aller y faire un tour et inscrivez-vous vite aux “clinics” et matchs entre joueurs professionnels et amateurs car les places sont limitées et il y a fort à parier qu’elles partiront vite.

Malick N'diaye padel chroniqueur

Si le tennis est un sport qui rend fou, alors multipliez cette folie par 2 et vous obtiendrez le padel.

Expatrié à Malaga, passionné de sports et de photographie, Malick craque immédiatement pour le padel. Si vous ne le trouvez pas sur un court à travailler sa “bandeja”, il sera surement en train de faire une rando, GoPro à la main.