Au cours des deux années qu’il a passées en France, Jorge a marqué le padel français de son empreinte. Désormais à Madrid, il continue à œuvrer pour le développement du padel en hexagone. Il nous explique les raisons de son départ et ses projets futurs.

Jorge arrive en France en septembre 2017 dans le cadre d’un échange Erasmus pour sa troisième année de STAPS spécialité management. Après une année passée en Bretagne, et avec sa licence en poche, il part pour Bordeaux afin d’y retrouver son ami Thomas Dulion, alors responsable  du développement du padel à 4Padel, qui lui propose d’être son assistant. Dans le cadre de son travail, Jorge donne notamment des cours de padel, et il se retrouve coach de deux des meilleurs joueurs français…

J’ai commencé à donner des cours à des joueurs plutôt débutants et intermédiaires au 4Padel Bordeaux, cela m’a plu et j’ai eu l’opportunité d’entraîner Léa Godallier et Jean-Thomas Peyrou (n*12 français), qui avaient des projets et des profils très intéressants. J’ai tout de suite adoré ça, et aujourd’hui je suis toujours le coach de Léa à Madrid !

Coach mais aussi joueur ! Celui qui a fait partie de l’équipe d’Espagne jeune durant toute son enfance-adolescence est rentré à Madrid en juillet pour finir son Master, mais aussi pour reprendre le World Padel Tour !

L’année avant  de venir en France, je jouais déjà le WPT (classement 130), j’ai dû arrêter assez brutalement en arrivant à Rennes car je ne pouvais pas effectuer tous les déplacements. J’ai complètement arrêté de m’entraîner en arrivant en France et cela m’a manqué. Aujourd’hui j’ai envie de voir jusqu’où je peux aller, avec pour objectif cette année de me rapprocher au maximum du Top 100. Quoiqu’il arrive je prends énormément de plaisir à m’entraîner 3 fois par semaine  au padel, et à faire des entraînements physiques toute la semaine.

Malgré un emploi du temps très chargé, il a tenu à continuer à entraîner Léa Godallier, qui est venue sur Madrid pour se lancer sur le WPT cette année.

 Léa est très travailleuse et perfectionniste , elle fait du physique tous les jours, s’entraîne très dur pour progresser. C’est pourquoi j’ai souhaité continuer à l’entraîner cette année, même si mon emploi du temps me demande une grosse organisation. L’objectif est qu’elle rentre dans le top 40 dans un an et nous allons tout faire pour y arriver.

Un emploi du temps de ministre puisque Jorge, qui a gardé une relation privilégiée avec 4Padel, se rend au centre de Bordeaux un week-end par mois pour y faire un clinic. Il est également en charge de la formation des professeurs de la chaîne 4Padel, en collaboration avec son sponsor Babolat. De plus, il organise des stages pour une association de joueurs du 4Padel : la FAPO.

Celui qui a régalé le circuit français de son sourire et de son jeu spectaculaire au cours des deux dernières années essaiera de trouver du temps pour faire  quelques apparitions en 2020

Si mon emploi du temps le permet j’aimerais faire quelques P2000 avec mon frère Xavi de Benito, mais aussi quelques tournois avec mon pote Thomas Dulion !

Pour le plus grand plaisir des spectateurs !