Nous avons interviewé Jérôme Inzerillo, qui est évidemment ravi de sa première sélection en équipe de France. Il sera présent aux championnats d’Europe de Marbella, du 28 juin au 4 juillet prochains.

Le coach du Club des Pyramides – Player’s Academy revient sur cette nouvelle aventure.

“Plus qu’un joker”

Padel Magazine : Tout d’abord, es-tu étonné de ta sélection par rapport au fait que finalement tu as moins d’expérience que d’autres dans ce sport, comme en témoigne ton classement ?

Jérôme Inzerillo : Je ne suis pas étonné de la rapidité étant donné que je me suis donné les chances pour être sélectionné.
Je n’aime pas parler de classement car pour moi il n’y a aucun rapport entre mon classement et mon niveau de jeu. La seule différence est le nombre de tournois et le nombre de points que j’ai mais sinon mon niveau fait partie des meilleurs…La preuve je n’ai pas été sélectionné selon ces critères. Je pense que je suis à la place où je dois être, ni plus ni moins…

Padel Magazine : Le stage de sélection a-t-il été décisif selon toi dans la prise de décision d’Alexis Salles ?

Jérôme Inzerillo : Le stage était je pense dans la continuité de ce que je fais depuis un an et demi au niveau de l’implication et de mes progrès. J’ai prouvé au sélectionneur qu’il pouvait avoir confiance en moi et que je pouvais être plus qu’un joker avec mon expérience passée dans le tennis de haut niveau.

Gourre Scatena Maigret Inzerillo stage équipe de france 2021

Padel Magazine : Alexis Salles a associé plusieurs joueurs. Des préférences ?

Jérôme Inzerillo : Je me suis bien senti avec tout le monde, ils ont tous des styles de jeu différents mais j’ai su m’adapter à chacun d’eux… Petite préférence pour Johan (Bergeron), car j’aime beaucoup comment il gère le match et sa tranquillité de jeu.

Padel Magazine : On imagine que tu es déçu que Max Moreau, ton partenaire, ne fasse pas partie de l’aventure ?

Jérôme Inzerillo : J’aurais adoré que Max soit sélectionné et puisse jouer dans cette équipe mais les conditions n’étaient pas réunies pour qu’il intègre le groupe. J’espère qu’il sera là pour les championnats du monde.

“Tout donner quoi qu’il arrive”

Padel Magazine : Tu te bats pour faire partie des incontournables dans le top 6 ? 

Jérôme Inzerillo : Je pense que la sixième place se jouera entre Thomas Leygue, JT Peyrou et moi-même. Et je me dis même que la 3e paire n’est pas fixée. On peut avoir des surprises. Il y a 4 joueurs pour 2 places !

Mon analyse est que le meilleur rentrera sur le terrain et devra tout donner quoi qu’il arrive, victoire ou défaite, mais en tout cas on sera prêt à jouer quoi qu’il arrive.

Padel Magazine : Au tennis, tu as été en équipe de France jeunes. Aujourd’hui tu le fais au padel, et chez les seniors…

Jérôme Inzerillo : Oui c’est un rêve que je réalise dans 2 sports différents, j’ai déjà été sélectionné au tennis dans toutes les catégories de jeunes avec des titres de champion d’Europe et du monde Junior, mais reste à accomplir de grandes choses en senior et au padel. C’est une fierté de plus de porter le maillot des bleus et de représenter son pays !

L’équipe Padel Magazine tente de vous offrir depuis 2013 le meilleur du padel, mais aussi des enquêtes, des analyses pour essayer de comprendre le monde du padel. Du jeu à la politique de notre sport, Padel Magazine est à votre service.