InterviewsTactiquesActus Padel ClubsACTUALITÉSTECH & TACPadel Club de Lyon (Padel Central)

Gaël Monfils : “Le padel entraîne la volée pour le tennis”

Gaël Monfils est un passionné de padel. Depuis des années, ils pratiquent ce sport, notamment en Suisse. Lors d’un second entretien à Central Padel Lyon, il nous explique son attrait pour le filet. Lui, le joueur du fond de court. Et vous allez voir que le padel peut être un exercice pour les joueurs de tennis !

Qui aurait cru que tu étais un volleyeur ?

Oui ! Je m’étonne moi-même (Rire).  Il faut dire qu’au padel, c’est un sport où on n’a pas le choix. Il faut monter au filet. Et c’est vrai qu’au tennis, je n’ai pas forcément le jeu ou les opportunités pour y aller. Du coup, le padel, est un sport qui peut avoir un impact positif sur mon tennis dans la mesure où les occasions pour aller à la volée au tennis sont moins nombreuses qu’au padel.

On peut dire que tu es à l’entraînement tennis ici ?

Je crois que le padel est une forme d’entraînement ludique pour le tennis car il y a néanmoins beaucoup de points en commun entre ces deux sports : Le rebond, la balle, la technique, quelques placements au filet. C’est une bonne manière de changer d’air. Mais ce sport, c’est un gros kiffe surtout lorsque tu joues avec Robin Haziza !

Ce n’est pas une première au padel ?

Je joue déjà en Suisse au padel. J’aimerais m’y mettre plus, mais il y a aussi la carrière professionnelle de tennis. On ne peut pas non plus tout faire à fond.  Mais le padel est une bonne manière intelligente de s’amuser tout en restant d’une certaine manière dans le giron du tennis en travaillant sa volée, son jeu de jambes, etc.

On en a déjà parlé. Mais on t’a senti essoufflé après le dernier match…

Et bien avec Robin, j’ai beaucoup joué. Et je peux vous dire qu’il y a des moments où il te faut un peu de temps avant de reprendre. Les échanges durent bien plus longtemps et en même temps nos adversaires sont à quelques mètres de nous. Du coup, il faut être très dynamique sur les jambes  en permanence pour éviter d’être pris. L’une des différences entre le padel et le tennis, c’est le temps d’attente entre les points et la durée de ces points. Les points durent plus longtemps et en même temps, tu as moins de temps entre les points pour enchaîner. Par moment, c’est même quasi immédiat. Mais j’aime ça ! Au moins, ça enchaîne et on peut se faire de bonnes sessions.

Monfils : “Le padel un sport physique”

Sur le même sujet:

Tags

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X
Lire les articles précédents :
Monfils : “Le padel un sport physique”

Alors que Gaël Monfils participait à son premier tournoi de padel au Padel Club de Lyon, le numéro 1 français de tennis est revenu sur le padel, un sport qu’il...

Ou est notre Monte Carlo Padel Master ?

L'organisation du World Padel Tour vient de publier le calendrier 2017 du circuit professionnel de padel. Si le calendrier propose quelques nouvelles destinations, c'est surtout le Monte Carlo Padel Master...

Le Club du Mas sera le 8e club !

Le club du Mas participera au championnat européen des clubs de padel privés et à l'Open de France de Padel Mixte. Sa sélection a été plébiscitée par Olivier Laurent de...

Fermer