L’humeur de votre dessinateur David Niemietz n’est pas au beau fixe. Une annonce est prévue à priori ce soir par le Premier Ministre. Au menu, des nouvelles villes concernées par le couvre-feu, mais il pourrait aussi annoncer un couvre-feu avancé à 19h….

Voici un écueil de propos rassemblés :

La situation est étonnante avec le COVID-19 : on sacrifie toute une génération de jeunes, on met en péril des centaines de clubs de sports, on étrangle la population…. parce qu’à peine 0,6% des individus affectés par le covid-19 décèdent en réalité d’une autre pathologie.

Combien de personnes sont mortes (physiquement ou financièrement) en réalité à cause de toutes ces mesures ?

Hier, 160 morts prétendûment du colis vide alors qu’il y a chaque jour 10 fois plus de Français qui décède pour toutes sortes de raisons.

Parmi les plus de 1600 personnes qui décèdent chaque jour près de 90 % ont plus de 60 ans.

En réalité, on nous dit que c’est moins dangereux d’être prof d’histoire que d’aller jouer au padel… c’est moins dangereux que de prendre l’avion ou le métro que d’aller sur une piste de padel où nous sommes 4 joueurs dans 200 m².

Quand moins de 60 % des lits de réanimation sont occupés, on considère qu’il y a saturation des hôpitaux !

Les clubs sportifs ont pourtant pris des mesures sanitaires incroyables… Et ce n’est pas suffisant. Et on voit à côté de cela des réunions, des manifestations qui dépassent bien souvent les 4 personnes.

No comment.

Notez cependant qu’en France comme en Espagne, et notamment sur le circuit professionnel, de nombreux joueurs ont été touchés par le COVID. Très récemment, le vice-champion de France de padel, Adrien Maigret a été contraint de faire forfait au Master de Barcelone.

Le virus tue et il faut rester très vigilent. La question soulevée ici est : le gouvernement ne se contredit-il pas avec toutes ces mesures ? Leur impact n’aura-t-il pas une incidence grave sur la santé physique, mentale et financière de la population ?

Et vous qu’en pensez-vous ?